Lancement du système Arrima : une modernisation attendue et souhaitée du système d'immigration

MONTRÉAL, le 27 juin 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, M. Simon Jolin-Barrette, est fier de procéder, lors d'une présentation devant une cinquantaine de personnes du milieu économique, au lancement du nouveau système de sélection Arrima.

Premières invitations

Le lancement officiel du processus des premières invitations par l'entremise d'Arrima représente un virage majeur dans le système d'immigration québécois. Ce nouvel outil permettra de mieux associer le profil des candidats à l'immigration aux besoins du marché du travail. Le Ministère profitera de cet exercice initial afin d'inviter les personnes qui :

  • avaient présenté une demande de certificat de sélection dans le Programme régulier des travailleurs qualifiés et qui séjournaient temporairement au Québec au moment de la présentation de cette demande ;
  • avaient présenté une demande de certificat de sélection dans le Programme régulier des travailleurs qualifiés et qui sont aujourd'hui sur le territoire québécois ;
  • détiennent une offre d'emploi validée par un employeur du Québec.

Les personnes qui répondent à la première et à la deuxième catégorie énoncée ci-dessus et qui souhaitent être invitées à présenter une demande de sélection permanente doivent d'abord déposer une déclaration d'intérêt par la plateforme en ligne Arrima. La déclaration d'intérêt est une étape simple et gratuite qui se fait en ligne et qui prend environ une heure à compléter.

Ce processus vise à concrétiser un engagement pris par le gouvernement lors des travaux entourant la Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes, le 28 février dernier. Cet engagement consiste à inviter prioritairement les candidats qui avaient déposé leur demande de certificat de sélection permanente alors qu'ils se trouvaient en sol québécois. Par l'attribution de la priorité à ceux qui répondent déjà à un besoin du marché du travail, le gouvernement répond directement à l'enjeu de la pénurie de main-d'œuvre qui touche l'ensemble des régions du Québec.

Une transition clé dans la réforme du système d'immigration au Québec

Le Ministère pourra désormais concentrer ses efforts sur le traitement des demandes de personnes qui, tout en présentant un fort potentiel d'intégration au Québec, répondent aux besoins du marché du travail. Pour ceux et celles qui souhaitent concrétiser leur projet de vie au Québec, la différence sera marquée, car le délai de traitement de leur dossier passera de trois ans à six mois, une fois leur demande de sélection permanente présentée.

Cette étape clé de la modernisation du système d'immigration offre les outils, mais surtout la latitude nécessaire au MIDI pour être réellement en phase avec les besoins actuels du marché du travail, notamment en modulant les critères d'invitation en fonction de l'évolution des besoins de main-d'œuvre et de la réalité de chacune des régions.

Portail employeur : mieux recruter

Lors de sa présentation, le ministre a également dévoilé une nouveauté offerte par la plateforme Arrima qui facilitera les démarches de recrutement des entreprises du Québec. Il s'agit de la première des deux phases du tout nouveau Portail Employeurs.

Cette interface permettra aux entreprises d'avoir accès aux caractéristiques socioprofessionnelles des personnes qui ont déclaré leur intérêt à immigrer au Québec. Des agents d'aide aux entreprises du Ministère accompagneront dans un premier temps les entreprises et les guideront dans leur recherche en mettant à leur disposition une liste de candidats potentiels pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Les entreprises pourront par la suite, communiquer avec les candidats désirés, et leur offrir, s'il y lieu, un contrat de travail permettant d'amorcer les démarches d'immigration en sol québécois. Ce nouvel outil s'inscrit dans l'offre de services du MIDI qui prévoit un accompagnement de proximité aux entreprises par l'entremise des six directions régionales du Ministère et 40 points de service.

La deuxième phase du Portail employeur sera disponible dès février 2020.

Citation :

« C'est avec satisfaction que je vois aujourd'hui le système d'immigration du Québec prendre le virage de la modernisation. Le système Arrima nous permet de mieux répondre aux besoins du marché du travail du Québec. Nous avons entendu et écouté les différents besoins dans l'ensemble des régions du Québec ainsi que ceux du milieu économique. L'immigration est l'une des solutions à la rareté de main-d'œuvre qui touche le Québec et nous nous assurerons que les personnes immigrantes qui choisissent de s'y établir seront en mesure de participer pleinement à la société québécoise, et ce à la hauteur de leurs compétences. Pour votre gouvernement, l'immigration fait partie de la réponse aux besoins des entreprises et des régions, et c'est une priorité. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion

Liens connexes :

Arrima : www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/arrima/index.html

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2019/27/c9926.html

Share