Création d'une commission parlementaire sur l'avenir de l'information au Québec - Le gouvernement du Québec agit pour garantir le droit à l'information des Québécois

QUÉBEC, le 30 nov. 2018 /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Mme Nathalie Roy, a annoncé aujourd'hui, en compagnie du député de Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre, M. Louis Lemieux, que ce dernier déposera, au cours de la prochaine semaine, un mandat d'initiative visant la mise sur pied d'une commission parlementaire portant sur l'avenir de l'information au Québec.

Les deux élus souhaitent que la commission puisse amorcer ses travaux d'ici le printemps prochain. Entretemps, Mme Roy et M. Lemieux invitent les diverses parties à s'exprimer sur leurs besoins et à proposer des pistes de solutions pour que les membres de la commission puissent circonscrire la portée de leur mandat, et ce, en considérant les nombreux enjeux avec lesquels le milieu de l'information au Québec doit actuellement composer.

Citations

« La protection du droit à l'information des Québécois est une priorité pour notre gouvernement. Nous avons donc décidé d'agir afin d'obtenir une vision d'ensemble de la réalité de l'information partout au Québec et pour trouver, en collaboration avec les divers intervenants du milieu, les solutions pour faire face aux profondes transformations que vit ce secteur. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Langue française

« L'accès à une information de qualité, fiable et diversifiée dans toutes les régions du Québec demeure essentiel pour la vitalité de notre démocratie. C'est un pilier de notre société. Je suis fier de faire partie d'un gouvernement qui va de l'avant avec la concrétisation de cet engagement visant à garantir un droit fondamental enchâssé dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne. »

Louis Lemieux, député de Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications (volet communications)

Faits saillants

  • C'est en 2001, soit il y a maintenant plus de 17 ans, que s'est tenue la dernière commission parlementaire sur les médias d'information au Québec.
  • La situation a depuis considérablement changé. Notons, par exemple, que plus d'un hebdomadaire sur quatre a cessé d'être publié depuis 2010 au Québec, leur nombre passant de près de 200 à 143 en 2017, selon des chiffres du ministère de la Culture et des Communications.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2018/30/c1871.html

Partager