Premier budget du ministre Éric Girard : des mesures gagnantes pour la population de la région des Laurentides

MIRABEL, QC, le 27 mars 2019 /CNW Telbec/ - Le premier budget déposé par le ministre des Finances, Éric Girard, le 21 mars dernier, respecte les engagements du gouvernement envers la population et répond particulièrement aux préoccupations des citoyennes et citoyens de la région des Laurentides.

Le budget 2019 a misé juste en remettant plus d'argent dans le portefeuille des Québécoises et Québécois tout en priorisant l'éducation, la santé et les aînés. Par ailleurs, plusieurs mesures permettront de retourner 5,2 milliards de dollars, d'ici cinq ans, dans les poches des contribuables, un engagement phare du gouvernement.

Le gouvernement reconnaît que la croissance économique du Québec et l'enrichissement des Québécoises et Québécois passent par la vitalité et le dynamisme des régions, et en particulier celle des Laurentides. Par exemple, pour la période 2019-2029, le Plan québécois des infrastructures (PQI) prévoit des investissements de l'ordre de 4,2 milliards de dollars pour la seule région des Laurentides. Plusieurs projets à l'étude au PQI, en 2019, tels que l'optimisation des déplacements dans le corridor de l'autoroute 13, entre les autoroutes 50 et 640, le réaménagement à quatre voies sur la route 117, entre Labelle et Rivière-Rouge, la modernisation de l'urgence et de l'unité de soins de l'hôpital de Saint-Eustache ainsi que de l'hôpital de Saint-Jérôme permettront de déterminer les meilleures options à privilégier afin de garantir un plan d'action efficace.

De plus, la région des Laurentides bénéficiera de la bonification du congé fiscal pour les grands projets d'investissement et recevra de l'aide supplémentaire pour les services rendus par la Sûreté du Québec, pour Place aux jeunes en région et pour le programme RénoRégion.

Le gouvernement démontre également une conscience environnementale en injectant plus d'un milliard de dollars, notamment, dans l'amélioration de la gestion des matières résiduelles, la décontamination des sols et les travaux sylvicoles. Il accompagne les municipalités pour leur permettre de mieux s'adapter aux changements climatiques. Du point de vue de la mobilité durable, le gouvernement investit dans l'électrification des transports et les transports collectifs, dont le réseau express métropolitain, le REM.

Le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour s'assurer que chaque enfant pourra atteindre son plein potentiel, en augmentant le budget en éducation de 5,1 %. Plusieurs promesses seront concrétisées, telles que la construction de belles écoles, l'ajout de sorties éducatives et culturelles, l'augmentation du nombre de classes spécialisées et plusieurs autres gestes concrets permettant d'enrichir la société québécoise.

L'argent que le gouvernement a la responsabilité de gérer est celui des Québécoises et Québécois, et il en prend un soin jaloux!

Citations :

« Le premier budget de notre gouvernement, VOTRE gouvernement, est exemplaire. En plus de retourner de l'argent dans le portefeuille des Québécoises et Québécois, il contribue à l'essor économique et social de nos régions, comme c'est le cas dans celle des Laurentides, qui tire profit de ce budget. »

Sylvie D'Amours, ministre responsable des Affaires autochtones, ministre responsable de la région des Laurentides et députée de Mirabel

« Il faut traiter nos aînés avec dignité afin que les établissements de soins de longue durée soient des milieux de vie jusqu'à la fin, et non pas des milieux de fin de vie. C'est exactement ce que nous comptons faire, dans ce nouveau gouvernement, et ce budget bat la marche vers l'atteinte de cet objectif. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches Aidants et députée de Prévost

« C'est un budget qui me rend fier, d'abord sur le plan environnemental, en répondant à des préoccupations exprimées par la population à l'aide d'actions concrètes, puis sur le plan régional, avec des projets porteurs pour notre centre hospitalier et pour optimiser les déplacements. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Deux-Montagnes

« Le budget compte de bonnes nouvelles pour la région des Laurentides, mais aussi pour la circonscription de Saint-Jérôme. Je ne peux que me réjouir de la modernisation de l'hôpital régional de Saint-Jérôme. »

Youri Chassin, député de Saint-Jérôme

« Je me suis lancée en politique pour rendre Argenteuil fier, pour m'assurer que tout un chacun pourra y progresser, y vivre pleinement et y rêver. Je crois que ce premier budget est un pas dans cette direction, puisque notre gouvernement en est un d'action et de bonne foi et qu'il veut travailler pour nous rendre la vie meilleure. »

Agnès Grondin, députée d'Argenteuil

« Lorsque j'ai annoncé ma candidature, en août 2018, j'ai déclaré que ma priorité serait de faire des Laurentides un endroit fort et plus prospère. Je me réjouis vivement que ce budget pose d'importants jalons pour déployer cette vision, notamment en remettant de l'argent dans les poches des familles et des aînés. De plus, avec la mise en chantier d'une première maison des aînés, sur notre territoire, notre gouvernement confirme sa volonté d'offrir des services et des soins à dimension humaine. »

Chantale Jeannotte, députée de Labelle

« C'est un budget responsable, qui favorise l'avancement des travaux de l'autoroute 19 et de l'élargissement de l'autoroute 15, une excellente nouvelle pour les familles de Blainville, de Bois-des-Filion et de Lorraine. »

Mario Laframboise, député de Blainville

« Tout comme ce que nous avions prôné, ce budget reflète nos ambitions et notre désir de faire grandir le Québec. Les investissements en santé et en éducation me rejoignent, tout comme ceux dans le milieu agricole, un domaine très important dans ma circonscription. »

Lucie Lecours, députée Les Plaines

Lien connexe :
Tous les détails du budget 2019-2020 :
http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2019-2020/

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2019/27/c4855.html

Partager