Vague de suicides au Nunavik - Le gouvernement du Québec participe à une rencontre d'urgence avec les instances régionales inuites

QUÉBEC, le 31 oct. 2018 /CNW Telbec/ - Une délégation du gouvernement du Québec, accompagnée de M. Denis Lamothe, député d'Ungava, participe à une rencontre d'urgence organisée par Kativik Ilisarniliriniq (commission scolaire Kativik) qui a lieu aujourd'hui à Kuujjuaq. Le nouveau gouvernement du Québec est préoccupé par cette situation et souhaite soutenir les communautés autochtones.

Afin de comprendre toutes les facettes de cet enjeu complexe, des représentantes et représentants du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, du ministère de la Santé et des Services sociaux et du Secrétariat aux affaires autochtones assistent à cette rencontre de deux jours afin de prendre acte de la situation ainsi que des besoins et des priorités qui seront exprimés par les organisations locales inuites. Les ministres concernés seront ensuite avisés des actions à poser.

Citation :

« Cette situation est tragique, et aucune communauté ne devrait la vivre. Au nom du gouvernement du Québec, je présente mes plus sincères condoléances aux familles ainsi qu'à l'ensemble des communautés touchées par ce drame. J'offre mon plus grand soutien à la population du Nunavik et lui assure de la détermination du gouvernement à travailler avec les organismes locaux à la recherche de solutions respectueuses des Inuits et de leurs institutions. »

Sylvie D'Amours, ministre responsable des Affaires autochtones

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2018/31/c6311.html

Partager