Fonds d'appui au rayonnement des régions - Plus de 2,1 M$ pour sept projets dans la région du Bas-Saint-Laurent

RIVIÈRE-DU-LOUP, QC, le 3 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Au nom de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, M. Denis Tardif, a annoncé une aide financière de 2 142 838 $ pour la réalisation de sept initiatives soumises dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

Celles-ci répondent aux six priorités établies pour la région, lesquelles se trouvent également au cœur de la stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires (voir l'annexe au communiqué). 

Pour l'occasion, M. Tardif était accompagné de la mairesse de Rivière-du-Loup et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions, Mme Sylvie Vignet.

Citations :

« Notre gouvernement contribue au développement des communautés et au rayonnement des régions comme celle du Bas-Saint-Laurent par l'entremise des projets FARR. Il est essentiel pour nous de mettre au cœur de nos actions l'écoute et la collaboration avec les acteurs des milieux pour assurer la vitalité et l'essor de toutes les régions. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Le développement socioéconomique de nos communautés repose sur une multitude d'acteurs, dont les municipalités, les entreprises et les organismes communautaires. Leur rôle est primordial puisqu'il permet de dynamiser leur territoire. Je tiens donc à remercier toutes celles et tous ceux qui mettent de l'avant les initiatives annoncées aujourd'hui. »

Marie-Eve Proulx, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Notre région abonde en projets dans différents secteurs, que ce soit dans le domaine de l'éducation, de la revitalisation des territoires agricoles et forestiers, des services de traversier ou des infrastructures touristiques. Ceux-ci reflètent la passion qui anime les promoteurs du Bas-Saint-Laurent. Nous avons des idées et des gens prêts à les réaliser et j'en suis fier! »

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata

« Le FARR a donné la latitude aux maires des villes et aux préfets de définir les priorités d'action pour faire rayonner le Bas-Saint-Laurent et surtout, un levier financier pour faire cheminer les projets les plus porteurs pour la région. C'est naturellement une heureuse nouvelle pour Rivière-du-Loup de voir le Parc maritime se tailler une place parmi les initiatives retenues cette année, alors que le potentiel économique de ce secteur du quai, où transitent plus de 200 000 personnes chaque année, est fort et contribuera assurément à l'attractivité de la région. »

Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions

Faits saillants :

  • Le FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux de soutenir des projets structurants qui contribuent à maximiser le développement des communautés.
  • Des sommes totalisant plus de 7 M$ ont déjà été annoncées depuis la mise en place du FARR pour la réalisation de 33 initiatives dans la région.

Liens connexes :

Fonds d'appui au rayonnement des régions : www.mamh.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/farr/

Pour en savoir plus sur les activités du MAMH, suivez-nous sur les médias sociaux :

facebook.com/AffairesMunicipalesHabitation 

twitter.com/MAMhQC/ 

 

Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR)

Sept projets retenus pour la région du Bas-Saint-Laurent

 

Aide financière
totale accordée

Partenaires et description du projet

Années financières
de la réalisation du projet

450 000 $

Pôle régional d'innovation du Bas-Saint-Laurent

Par : Développement économique La Pocatière

 

Créer le Pôle régional d'innovation du Bas-Saint-Laurent pour développer l'entrepreneuriat et faciliter, auprès des entreprises existantes, le maillage de leurs idées, de leurs projets et des ressources en recherche et développement. Cette vaste interface d'échanges transversale sera basée sur une concertation ainsi qu'une collaboration intersectorielle des acteurs du développement socioéconomique du territoire bas-laurentien.

2018-2021

221 792 $

Réaménagement de l'aérogare

Par : Régie intermunicipale de l'Aéroport régional de Mont-Joli

 

Agrandir l'aire stérile pour la fouille des passagers par les services de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien, augmenter le nombre de fauteuils dans les salles d'attente et construire une salle à bagages.

2018-2020

67 200 $

Préparation d'un plan triennal d'amélioration et de modernisation de l'Héritage 1

Par : Compagnie de Navigation des Basques Inc., agissant à titre de Régie intermunicipale des infrastructures portuaires de Trois-Pistoles et Les Escoumins

 

Procéder à l'évaluation de l'état général du Traversier l'Héritage 1 et déterminer les travaux d'amélioration et de modernisation à prévoir en 2019-2020. Une analyse de faisabilité technique et financière des travaux à effectuer sera intégrée au Plan triennal d'amélioration et de modernisation.

2018-2020

500 000 $

Prendre soin de nos enfants, c'est prendre soin de notre avenir collectif

Par : Collectif régional de développement (CRD) du Bas-Saint-Laurent

 

Mettre en œuvre des plans d'action dans chacune des huit MRC afin de relever collectivement les défis quant à la santé et le bien-être des jeunes, à leur réussite éducative et à leur intégration socioprofessionnelle. Ce projet s'inscrit dans une étape de consolidation de la démarche COSMOSS (une communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé) par le développement d'un partenariat territorial et régional.

2018-2022

500 000 $

Parc maritime de la Pointe de Rivière-du-Loup

Par : Ville de Rivière-du-Loup

 

Réaménager le secteur du quai de la Pointe de Rivière-du-Loup afin d'offrir une multitude de services maritimes et d'activités récréotouristiques aux 200 000 personnes qui y transitent chaque année. Pour ce faire, la Ville construira un nouveau bâtiment d'accueil multiservices et effectuera le réaménagement du quai de la marina. Les touristes pourront aussi compter sur un service d'information qui pourra bien les diriger et les informer des possibilités offertes dans la région.

2018-2022

250 000 $

Recrutement durable des effectifs étudiants collégiaux

Par : Collège d'enseignement général et professionnel (Cégep) de Matane

 

Développer de nouvelles stratégies de recrutement au Québec et à l'international en misant sur la formation pour assurer la croissance des établissements collégiaux des MRC de La Matanie et de La Matapédia. Une ressource en information scolaire sera embauchée afin de mettre en place les nouvelles stratégies et de mesurer l'efficacité des actions.

2018-2021

153 846 $

Groupe d'intervention tactique AGROFOR

Par : Fédération de l'Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent

 

Mettre en place une équipe d'intervention tactique, nommée AGROFOR. Cette équipe de professionnels multidisciplinaire agira sur deux axes d'intervention, soit l'accompagnement des promoteurs pour le développement des filières en agriculture et en foresterie privée ainsi que le soutien à l'établissement de nouveaux producteurs. Les communautés plus dévitalisées obtiendront une attention particulière pour soutenir leur développement ainsi qu'une valorisation adéquate des terres agricoles dévalorisées.

2018-2020

Total accordé :

2 142 838 $


2018-2022

Source : ministère des Affaires municipales et de l'Habitation 

juillet 2019

 

Priorités régionales en lien avec les projets retenus

  1. Agir pour l'attractivité de la région.
  2. Agir pour l'équité entre les personnes et les collectivités en s'assurant de placer le développement social au cœur de la vitalité et de l'occupation des territoires.
  3. Agir pour un environnement sain et une vie de qualité.
  4. Agir pour un entrepreneuriat et une main-d'œuvre dynamiques et diversifiés.
  5. Agir pour la vitalité des communautés rurales.
  6. Agir pour faire du Bas-Saint-Laurent un leader innovant dans ses domaines identitaires tels que le bioalimentaire, le forestier, le maritime et l'eau, la tourbe, l'environnement et les énergies vertes et renouvelables.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/03/c1469.html

Partager