Meilleur soutien gouvernemental aux familles à faible revenu - Bonne nouvelle pour les familles à faible revenu qui reçoivent de l'aide au logement de la Société d'habitation du Québec et des pensions alimentaires

QUÉBEC, le 5 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Un pas de plus a été franchi pour permettre aux bénéficiaires d'une pension alimentaire pour enfant à charge qui reçoivent une aide gouvernementale pour se loger de déduire du calcul de leur revenu un montant totalisant un maximum de 4 200 $ par année par enfant à charge, soit 350 $ par mois.

Le Conseil des ministres a en effet donné son accord à la poursuite du processus d'adoption d'une modification réglementaire qui a été prépubliée dans la Gazette officielle du Québec du 23 octobre dernier afin de permettre la prise en compte de commentaires. Elle sera ensuite soumise au Conseil des ministres pour adoption finale au début de l'année 2020.

Dans le discours du budget 2019-2020, le gouvernement du Québec a prévu un investissement total de 6,8 M$ pour la mise en œuvre de cette mesure qui s'applique à trois programmes de la Société d'habitation du Québec :

  • Programme de logement sans but lucratif (Programme HLM), volets public et privé;
  • Programme Supplément au loyer;
  • Programme Allocation-logement en faveur des personnes âgées et des familles.

Dans le cas du programme Allocation-logement, les modifications applicables sont en vigueur depuis le 1er octobre dernier puisqu'elles n'ont pas eu à passer par le même processus d'adoption.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, rappelle que le gouvernement a injecté 173,2 millions de dollars sur cinq ans pour augmenter l'exemption des pensions alimentaires pour enfants aux programmes d'assistance sociale, d'aide financière aux études, d'aide juridique et de soutien au logement.

Citations :
« Notre gouvernement est soucieux d'améliorer la situation financière des familles et de contrer l'appauvrissement des personnes les plus vulnérables. Les modifications apportées aux programmes de la Société d'habitation du Québec permettront de laisser plus d'argent dans les poches des personnes qui ont des enfants à charge et qui ont de la difficulté à se loger convenablement. C'est un gain important pour la qualité de vie de ces familles. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

« Cette annonce confirme la volonté de votre gouvernement de lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale. En augmentant l'exemption du montant des pensions alimentaires pour enfants dans le calcul des programmes d'assistance sociale, d'aide financière aux études, d'aide juridique et de soutien au logement, nous permettrons à de nombreuses familles monoparentales à faible revenu d'avoir plus d'argent dans leur portefeuille pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Aujourd'hui, c'est une autre étape importante qui se concrétise par ma collègue, et qui assurera à ces familles un meilleur accès à un logement abordable. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • En ce qui concerne le Programme de logement sans but lucratif (Programme HLM), volets public et privé, on estime que près de 3 000 ménages pourront bénéficier de la réduction de leur loyer grâce à l'application de cette nouvelle mesure budgétaire.
  • Le programme Allocation-logement offre un soutien financier direct aux ménages à faible revenu (locataires, chambreurs, propriétaires) afin de les aider à payer leur coût de logement. La somme accordée dépend de la taille du ménage, de son revenu ainsi que du coût du logement, et peut atteindre un maximum de 960 $ par année, soit 80 $ par mois.
  • Du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2019, on dénombre 3 446 ménages bénéficiaires du programme Allocation-logement qui reçoivent une pension alimentaire pour enfant. Ces ménages sont majoritairement des familles monoparentales et, dans une moindre mesure, des familles biparentales (pension en lien avec une union précédente).

À propos de la Société d'habitation du Québec
La SHQ a pour mission de répondre aux besoins en habitation des citoyens du Québec. Pour ce faire, elle offre des logements abordables ou à loyer modique et elle propose un éventail de programmes d'aide favorisant la construction et la rénovation résidentielles, l'adaptation de domicile et l'accession à la propriété. En tant que chef de file en habitation, la SHQ stimule l'établissement de partenariats avec les collectivités, la concertation entre les acteurs du milieu et l'innovation. Pour en savoir plus sur ses activités, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca.

SocietehabitationQuebec 
HabitationSHQ

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2019/05/c6186.html

Partager