/R E P R I S E -- Resserrement du marché locatif pour le 1er juillet au Québec - Le gouvernement a pris ses responsabilités/

MONTRÉAL, le 1er juill. 2019 /CNW Telbec/ - La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, considère que les résultats obtenus en ce 1er juillet démontrent que le gouvernement a pris ses responsabilités afin d'accompagner les ménages à faible revenu à la recherche d'un logement.  

Pour la ministre, la situation est sous contrôle grâce aux mesures mises de l'avant par le gouvernement accompagné du support de l'ensemble des intervenants qui ont été à pied d'œuvre depuis plusieurs semaines et particulièrement au cours des derniers jours.

« Tel que nous l'avons mentionné depuis plus d'une semaine, la situation au 1er juillet n'est pas comparable à la crise du début des années 2000 où, quelques 5000 suppléments au loyer d'urgence avaient été nécessaires afin de répondre aux besoins des ménages à faible revenu. Aujourd'hui, en 2019, nous prévoyons combler les besoins en comptant sur 85 suppléments au loyer d'urgence en plus de l'aide offerte aux municipalités qui accompagnent les ménages à faible revenu », a expliqué la ministre Andrée Laforest.

Rappelons que le gouvernement a déployé en prévision du 1er juillet, les mesures suivantes :

  • 75 suppléments au loyer d'urgence sont disponibles afin de permettre aux ménages à faible revenu de se trouver un logement en payant 25% de leur revenu pour leur logement. Ces unités d'urgence s'ajoutent aux 10 unités dont dispose déjà la Société d'habitation du Québec.
  • De plus, le gouvernement supportera les municipalités avec un taux d'inoccupation de 2% et moins et qui auront accompagné les ménages dans le besoin.

Aussi, lors du dernier budget, le gouvernement a annoncé 260 M$ additionnels pour accélérer la livraison des logements dans le programme AccèsLogis Québec de la Société d'habitation du Québec.

Pour la ministre, les résultats d'aujourd'hui démontrent l'expertise développée au fil des ans par la Société d'habitation du Québec et le réseau des offices d'habitation pour faire face à des situations exceptionnelles.« La Société d'habitation du Québec, les offices d'habitation, les municipalités ainsi que les organismes communautaires et les associations de locataires ont tous travaillé main dans la main et les résultats ont été excellents », explique la ministre Andrée Laforest.

La ministre a également rappelé que l'accompagnement est toujours disponible pour les ménages à la recherche de logement.

« Pour les ménages à faible revenu qui ne sont pas encore pris en charge, il est toujours temps d'appeler votre office d'habitation ou encore votre municipalité, conclut la ministre Andrée Laforest.

Bilan des PSL d'urgence

Montréal

  • 30 PSL d'urgence et ce, en avance afin de permettre aux autorités de supporter les ménages dans le besoin. 

Sherbrooke 

  • 4 PSL d'urgence sur 5 ont déjà été utilisés
  • 5 autres dossiers seront analysés cette semaine.

Laval

  • Six dossiers pour des PSL d'urgence nous seront acheminés.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/02/c3276.html

Partager