Situation du logement au Québec - Le gouvernement du Québec prêt à intervenir en prévision du 1er juillet

QUÉBEC, le 31 mai 2019 /CNW Telbec/ - La situation du logement est actuellement bien contrôlée au Québec et les taux d'inoccupation n'ont rien de comparable à ceux enregistrés au début des années 2000.

Tel est le message que la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, a tenu à livrer lors de l'interpellation sur la situation du logement au Québec à laquelle le deuxième groupe d'opposition l'a conviée aujourd'hui à l'Assemblée nationale.

La ministre a également rappelé que le gouvernement suit de très près la situation et qu'il dispose d'un plan d'action à court et moyen terme.

D'abord, en prévision du 1er juillet, la Société d'habitation du Québec (SHQ) possède les outils nécessaires pour répondre aux éventuels besoins des personnes seules et des familles sans logement.

Pour le moyen terme, le gouvernement déploie des mesures qui ont été annoncées dans le dernier budget afin d'assurer une meilleure offre de logements abordables et de régulariser la situation à l'avenir.

Citation :

« Alors que les membres de l'opposition préfèrent semer l'inquiétude parmi les citoyens, nous sommes prêts à intervenir si des locataires ont besoin d'aide pour se trouver un logement le 1er juillet prochain. La Société d'habitation du Québec travaille déjà en étroite collaboration avec le réseau des offices d'habitation ainsi qu'avec l'ensemble des organismes du milieu de l'habitation et dispose d'un portrait de la situation en temps réel. Un nombre suffisant d'unités du programme Supplément au loyer a été prévu. Nous avons également mis en branle un plan à moyen terme, basé notamment sur les investissements importants que nous avons annoncés lors du dernier budget. Bref, nous avons un plan et nous maîtrisons la situation. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

Faits saillants :

  • Les personnes qui auront besoin d'aide pour trouver un logement en prévision du 1er juillet pourront s'adresser en priorité à leur office d'habitation local qui détient l'expertise pour ce type de situation. L'ensemble des offices concernés par un resserrement du marché locatif seront joignables en tout temps le 1er juillet pour accompagner les ménages.
  • Un total de 1 350 unités du programme Supplément au loyer a été approuvé cette année afin de permettre aux offices d'intervenir rapidement pour loger ou reloger des ménages à faible revenu dans le marché locatif privé.
  • Dans le budget, présenté le 21 mars dernier, le gouvernement du Québec a annoncé des investissements de 260 M$ pour mettre en chantier le plus rapidement possible les unités du programme AccèsLogis Québec en attente de réalisation.
  • Une fois que toutes les unités en attente auront été livrées, le nombre de logements réalisés avec AccèsLogis Québec passera de quelque 40 000 à 56 174.
  • Afin de mieux baliser l'utilisation des logements disponibles sur le marché, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation collabore actuellement avec la ministre du Tourisme en vue de déposer un projet de règlement pour préciser le cadre d'intervention de la Loi sur les établissements d'hébergement touristique.

 

Source :

Bénédicte Trottier-Lavoie

Attachée de presse de la

ministre des Affaires municipales

et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean

514 686-7100

benedicte.trottierlavoie@mamh.gouv.qc.ca

 

Information :

Sylvain Fournier

Communications

Société d'habitation du Québec

418 643-4035, poste 1113

sylvain.fournier@shq.gouv.qc.ca

 

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2019/31/c8039.html

Partager