Nouveau partenariat entre le Palais des congrès de Montréal et le Parc olympique

MONTRÉAL, le 15 mai 2020 /CNW Telbec/ - La Régie des installations olympiques et la Société du Palais des congrès de Montréal sont heureuses d'annoncer qu'elles ont conclu un partenariat d'affaires afin de bonifier l'offre événementielle de la métropole auprès des promoteurs et des congressistes.

Ce partenariat, initié à l'invitation de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, permettra aux deux sociétés d'État d'optimiser leurs pratiques, de partager leurs connaissances et leurs expertises, en plus d'augmenter leurs représentations sur le marché international.

Concrètement, le Palais proposera désormais les espaces uniques du Parc olympique lors de ses activités de développement commercial sur la scène internationale. Cette offre complémentaire aux salles multifonctionnelles du Palais des congrès permettra de répondre aux besoins d'une plus grande diversité d'événements qui envisagent de se tenir à Montréal.

Front commun pour favoriser la reprise des affaires
Cette nouvelle collaboration arrive à point nommé pour faciliter la reprise graduelle des activités. En effet, à la suite des annulations engendrées par la situation mondiale, de nombreux clients souhaitent reporter leur événement dès que les circonstances le permettront. La coopération renouvelée entre les deux sociétés permettra d'accommoder un maximum d'événements par le biais d'éventuelles relocalisations sur une base volontaire. Cette possibilité permettra ainsi de conserver voire maximiser les retombées économiques pour Montréal et le Québec.

En définitive, ce nouveau partenariat marqué par la synergie des deux sociétés d'État place Montréal en bonne position pour entamer une reprise solide au cours des prochaines années, et ce, dans un marché hautement concurrentiel.    

Citations

« Je suis très fière de la signature de cette entente, qui vient formaliser la collaboration exceptionnelle qui existait déjà entre les deux sociétés d'État. Acteurs d'envergure de l'événementiel pour la Métropole, les voilà encore mieux outillés pour anticiper la reprise, et participer à une relance forte du tourisme d'affaires à Montréal. Bravo à Robert Mercure, président-directeur général du Palais des congrès, et à Michel Labrecque, président-directeur général de la Régie des installations olympiques. » 
Caroline Proulx, ministre du Tourisme

« Cette nouvelle collaboration entre le Palais et le Parc olympique permettra de présenter une offre montréalaise unie et complémentaire, qui se traduira par des retombées économiques et intellectuelles additionnelles pour la métropole québécoise. » 
Robert Mercure, président-directeur général, Palais des congrès de Montréal

« Cette entente permettra au Parc olympique et à ses nombreux espaces locatifs de bénéficier d'une visibilité inégalée à ce jour, notamment grâce à l'efficience de l'équipe de vente de la Société du Palais des congrès qui possède déjà un réseau international bien implanté. Qui plus est, avec notre Esplanade et nos grands espaces extérieurs, nous offrons une importante valeur ajoutée à l'offre métropolitaine actuelle. Nous sommes confiants que cette entente bonifiera notre calendrier événementiel à long terme. » 
Michel Labrecque, président-directeur général, Régie des installations olympiques 

À propos du Palais des congrès de Montréal 
Le Palais des congrès de Montréal est au cœur de la ville qui accueille le plus de congrès internationaux dans les Amériques. Détenteur de la plus importante certification de l'industrie en normes de qualité, décernée par l'Association internationale des palais des congrès (AIPC), le Palais est également finaliste au prestigieux prix Apex de cette association dans la catégorie « meilleur taux de satisfaction de la clientèle au monde ». En 2018-2019, il a généré 215 millions de dollars en retombées économiques et d'innombrables retombées intellectuelles en tenant 353 événements. Précurseur, il a mis sur pied CITÉ, un lab événementiel qui réinvente les congrès grâce à des entreprises montréalaises émergentes. Réunis sous la bannière Palais Boréal, ses engagements en développement durable se multiplient. Au sein de son immeuble carboneutre, également certifié BOMA BEST, le Palais invite dorénavant les organisateurs d'événements et leurs participants à compenser leurs émissions de GES localement à l'aide d'un programme novateur. En symbiose avec son milieu, il invite les visiteurs à s'approprier les espaces en déployant des initiatives artistiques comme Les Saisons du Palais, qui mettent en scène les créateurs du Québec. Le Palais se transforme et se positionne comme centre de congrès 4.0 et chef de file de son industrie. Visitez congresmtl.com.

À propos du Parc olympique 
Création architecturale audacieuse de Roger Taillibert, le Parc olympique a été construit à la fois pour la présentation des Jeux olympiques d'été de 1976, et pour accueillir les Expos de Montréal, qui y ont séjourné pendant 27 ans.  Depuis son inauguration, il a accueilli plus de cent millions de visiteurs.

 Le Stade olympique, avec ses 56 000 sièges, est la seule enceinte au Québec accueillant des évènements de grande envergure. En 2018, le Stade a été occupé pendant 208 jours (incluant le montage, la tenue de l'événement et le démontage).

 42 ans après sa construction, le Parc olympique s'inscrit comme un ensemble architectural arborant une valeur patrimoniale indéniable, notamment d'un point de vue historique, emblématique, architectural, et urbain.

Cision Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2020/15/c2618.html

Partager