Jamais l'INESSS et ses experts n'ont affirmé qu'une meilleure gestion des données permettrait d'épargner 25% du budget

QUÉBEC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - À la suite de l'article paru le 18 octobre dans le journal Le Devoir intitulé Comment mener la révolution numérique en santé? , l'INESSS souhaite rectifier certains propos qui ne reflètent pas l'essence du message de son vice-président, Dr Denis Roy, lors d'une entrevue accordée au journal Le Devoir.

Cette entrevue faisait suite à une conférence du Dr Roy portant sur  les enjeux à relever pour permettre l'évolution du système de santé et de services sociaux québécois vers un système « apprenant » lors de l'événement Entretiens Jacques-Cartier qui se tenait à Montréal le lundi 16 octobre. Le sujet des dépenses en santé n'a pas été abordé lors de cette conférence. C'est davantage la notion de valeur qui a été traitée, en précisant qu'une meilleure utilisation des données cliniques et administratives offre un levier puissant pour éclairer les choix à tous les niveaux du système.

Dans un échange qui a suivi, le Dr Roy a relaté que certains travaux réalisés dans le contexte américain, notamment ceux de Brent James d'Intermountain Health, montrent qu'au moins 25% des dépenses engendrées par l'activité du système de santé n'ajoutent pas de valeur pour les patients et les usagers.

Les facteurs qui peuvent expliquer de tels constats sont nombreux et dépassent largement les enjeux liés à l'utilisation optimale des données, et font par ailleurs écho à une réalité américaine différente de celle du Québec. Plus encore, mettre fin à des pratiques qui ajoutent peu de valeur pour le patient peut tout aussi bien conduire à leur remplacement par d'autres pratiques davantage pertinentes qu'à des économies budgétaires nettes. L'INESSS ne prétend donc pas que le quart des dépenses en santé du Québec pourrait être économisé par une meilleure circulation des données médicales. Une telle affirmation ne s'appuie sur aucune donnée probante ou analyse sérieuse, et ne constitue aucunement une interprétation plausible des propos tenus par le Dr. Roy, que ce soit lors de la conférence ou de l'entrevue qui a suivi.

L'INESSS a pour mission de promouvoir l'excellence clinique et l'utilisation efficace des ressources dans le but d'améliorer les soins et services aux citoyens. Pour ce faire, l'Institut évalue les avantages  cliniques et les coûts des technologies, des médicaments ainsi que des interventions en santé.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2017/19/c7309.html

Partager