Hausse prévue des dépenses en immobilisation au Québec en 2019

QUÉBEC, le 29 mars 2019 /CNW Telbec/ - Les dépenses en immobilisation corporelle non résidentielle (investissements) devraient atteindre 41,4 milliards de dollars au Québec en 2019, une hausse de 5,7 % par rapport à 2018. Au Canada, elles devraient croître de 2,5 % en 2019, après une hausse similaire en 2018. C'est ce que révèle l'information diffusée aujourd'hui par l'Institut de la statistique du Québec à partir de l'Enquête annuelle sur les dépenses en immobilisations et réparations de Statistique Canada publiée le 28 février 2019.

Variations annuelles des dépenses en immobilisation corporelle non résidentielle, Canada, Québec et Ontario, 2018 et 2019 (Groupe CNW/Institut de la statistique du Québec)

Reprise de l'investissement privé en 2019

Selon l'enquête, les dépenses en immobilisation corporelle non résidentielle privée au Québec devraient atteindre 20,6 G$ en 2019, soit une hausse de 10,6 % par rapport à 2018. Ces perspectives sont plus élevées que celles pour l'Ontario et le Canada et marquent un important rebond après la baisse de 1,0 % enregistrée au Québec en 2018, selon les données provisoires. Du côté des dépenses en immobilisation publique, la croissance anticipée pour 2019 est de 1,3 %, à la suite d'une croissance de 9,4 % en 2018.

Variations annuelles des dépenses en immobilisation corporelle non résidentielle privée, Canada, Québec et Ontario, 2018 et 2019 (Groupe CNW/Institut de la statistique du Québec)

Croissance attendue des dépenses en immobilisation des industries productrices de biens en 2019

Les industries productrices de biens connaîtraient une croissance annuelle de 7,8 % de leurs dépenses en immobilisation pour atteindre 13,7 G$ en 2019. Cette hausse s'expliquerait en partie par celle du secteur de la fabrication (+ 26,0 %, 4,8 G$), plus particulièrement par les croissances annuelles des dépenses en immobilisation des sous-secteurs de la fabrication de boissons et de produits du tabac (103,4 %), de la première transformation des métaux (54,0 %) et de la fabrication de produits du pétrole et du charbon (28,8 %).

Augmentation prévue des dépenses en immobilisation des industries productrices de services pour 2019

Les dépenses en immobilisation des industries productrices de services se chiffreraient à 27,7 G$ en 2019, soit une hausse de 4,7 % par rapport à l'année précédente. Deux secteurs se démarquent dans cette croissance : les soins de santé et l'assistance sociale (+ 32,6 %) ainsi que le transport et de l'entreposage (+ 18,6 %). La tendance à la hausse observée depuis 2010 devrait se poursuivre pour le secteur du transport et de l'entreposage, qui devrait atteindre un sommet à 5,6 G$ en 2019. Cette hausse devrait être principalement alimentée par le sous-secteur du transport en commun et du transport terrestre de voyageurs.

Publications : 

______________

L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d'intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation
Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Site Web de l'Institut : www.stat.gouv.qc.ca
Compte Twitter : twitter.com/statquebec

Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2019/29/c7411.html

Partager