Appui au secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales - Première tournée du ministre Lamontagne dans la région de la Gaspésie

QUÉBEC, le 26 avril 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, a effectué sa première tournée en Gaspésie en vue de rencontrer les acteurs de l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales de cette région. Cette visite témoigne de la volonté du ministre d'établir des liens avec les principaux acteurs de ce secteur stratégique et de discuter des orientations de développement et des préoccupations du milieu. Sa présence confirme également la grande importance que revêt cette industrie, tant pour les régions côtières que pour le gouvernement du Québec.

En deux jours, une dizaine de rencontres avec les forces vives de l'industrie et les élus locaux ont permis au ministre de discuter du développement et des enjeux de la mariculture, des défis de l'industrie de la pêche et de la transformation, ainsi que du développement des marchés. Il a échangé avec les maires de Grande-Rivière et de Sainte-Thérèse-de-Gaspé relativement à la fermeture de l'usine Les Crustacés de Gaspé. Il a rencontré les pêcheurs de homard avec lesquels il a notamment parlé des mesures de protection de la baleine noire et du programme de relève. Cette tournée lui a aussi donné l'occasion de visiter différentes installations de pêche, de transformation et d'aquaculture.

Malheureusement, les conditions météorologiques ont entraîné l'annulation d'une partie de la tournée du ministre qui devait également l'amener aux Îles-de-la-Madeleine.

Citation

« Je suis heureux d'avoir effectué ma première visite officielle dans la région de la Gaspésie.  En faisant cette tournée à l'aube de la nouvelle saison, j'ai poursuivi des relations fécondes avec les acteurs clés du milieu des pêches, de l'aquaculture et de la transformation des produits marins qui m'ont permis de mieux cerner les enjeux de cette industrie vitale pour les régions côtières. En tablant sur les échanges que nous avons eus, nous pourrons déployer ensemble les meilleures stratégies pour favoriser le développement, la compétitivité et la pérennité du secteur. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

La visite du ministre suit de près l'annonce de l'entrée en vigueur du Fonds des pêches du Québec qu'il a faite en présence de la ministre du Revenu national et députée de Gaspésie−Les Îles-de-la-Madeleine, Mme Diane Lebouthillier, qui remplaçait le ministre fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, M. Jonathan Wilkinson. Rappelons que ce fonds bilatéral est assorti d'une enveloppe de 42,8 millions de dollars, dont 70 % proviennent du gouvernement du Canada et 30 % du gouvernement du Québec. Le Fonds des pêches du Québec appuiera la réalisation des projets de l'industrie des pêches et de l'aquaculture relatifs à l'innovation et à l'amélioration de la compétitivité et de la productivité, au cours des cinq prochaines années.

Les programmes gouvernementaux d'aide financière, incluant le Fonds des pêches du Québec, permettront d'accroître les investissements dans le secteur des pêches et de l'aquaculture et de générer des retombées économiques et des emplois dans les communautés côtières du Québec. Ces mesures viennent appuyer l'orientation de la Politique bioalimentaire 2018-2025 − Alimenter notre monde qui préconise l'établissement d'entreprises prospères, durables et innovantes en soutenant l'investissement dans les entreprises et dans l'innovation et en renforçant les synergies.

Faits saillants

  • Investissements du Québec dans l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales durant l'année 2018-2019 :
    • En Gaspésie, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation est intervenu dans 49 projets d'innovation et de développement, pour un montant total d'aide financière de 4,5 millions de dollars, qui ont entraîné des investissements de 14,5 millions de dollars;
    • aux Îles-de-la-Madeleine, l'intervention ministérielle a été de l'ordre de 1,7 million de dollars au bénéfice de 14 projets, pour des investissements totaux de 3,3 millions de dollars.
  • Le ministre a notamment rencontré :
    • les maires de la Ville de Grande-Rivière, M. Gino Cyr, et de la Municipalité de Sainte-Thérèse-de-Gaspé, M. Roberto Blondin, ainsi que la préfète de la MRC du Rocher-Percé, Mme Nadia Minassian;
    • des mariculteurs et des pêcheurs;
    • les représentants de l'Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie;
    • des industriels de la région.
  • Il a aussi visité, entre autres établissements :
    • Les Pêcheries Marinard;
    • Les Produits Tapp, entreprise agricole qui se consacre à la transformation;
    • Aquaculture Gaspésie, pisciculture où l'on fait l'élevage de l'omble chevalier.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/26/c1392.html

Share