Contrôle de la qualité du lait au Québec - Le ministre Lamontagne annonce une aide financière de 600 000 $ pour l'achat d'un nouvel appareil BactoScan(MD)

QUÉBEC, le 18 avril 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce que le gouvernement du Québec finance l'achat d'un nouvel analyseur de bactéries du lait BactoScanMD pour un montant de 600 000 $. Il a confirmé cet investissement lors de son passage à l'assemblée générale annuelle des Producteurs de lait du Québec. Cet appareil d'une grande fiabilité et à la fine pointe de la technologie servira à réaliser des analyses de contrôle de qualité du lait cru. Il sera en fonction dans les installations de Valacta, le centre d'expertise en production laitière Québec-Atlantique, qui est situé à Sainte-Anne-de-Bellevue.

L'acquisition de cet appareil de nouvelle génération donnera à l'industrie les moyens d'assurer un haut standard de qualité du lait au Québec. Le nouveau BactoScan permettra d'améliorer l'efficacité des procédés liés à la transformation du lait, notamment dans la sélection de certains types de protéines, qui améliorent le rendement fromager, ou de certains gras, qui sont meilleurs pour la santé. Soulignons par ailleurs l'initiative du secteur laitier pour la mise en œuvre du programme canadien ProAction. L'objectif de ce programme est de positionner le lait du Québec comme l'un des meilleurs au monde, c'est-à-dire qu'il est produit de façon responsable et durable et à la hauteur des normes de qualité les plus élevées.

Cette contribution gouvernementale est conforme à la première orientation de la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde, qui vise à offrir des produits répondant aux besoins des consommateurs. Les efforts déployés par l'industrie laitière pour améliorer la qualité du lait cadrent parfaitement avec cette orientation de la Politique qui place le consommateur au cœur du développement bioalimentaire.

Citation

« Les consommateurs exigent de plus en plus de produits de grande qualité, favorables à leur santé. Notre gouvernement est un fier partisan du lait du Québec et appuie l'industrie dans sa démarche d'amélioration constante de la qualité de notre lait et des produits laitiers. L'octroi de cette subvention pour l'achat d'un appareil de mesure de la qualité témoigne de l'engagement du gouvernement envers l'industrie laitière de chez nous. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants

  • Le nouvel appareil peut analyser 200 échantillons à l'heure, soit le double des anciens appareils. Notons qu'il s'agit d'un nombre d'analyses potentiel; l'appareil n'est pas nécessairement utilisé à sa pleine capacité.
  • Soulignons également que les anciens appareils, qui avaient été prêtés par le Ministère, datent d'une dizaine d'années. Ces appareils, au nombre de deux et qui sont toujours en fonction, seront légués à Valacta. Leur valeur est estimée à 60 000 $ chacun.
  • Données sur l'industrie laitière québécoise (2018)
    • 5 120 entreprises laitières
    • 357 000 vaches laitières
    • 70 vaches en moyenne par entreprise
    • 3,4 milliards de litres de lait
    • Recettes monétaires agricoles de 2,4 milliards de dollars
    • Livraisons manufacturières de 5,4 milliards de dollars
    • 246 000 tonnes de fromage
    • 43 000 tonnes de beurre (2017)
    • 300 000 tonnes de yogourt
    • Exportations : 141,7 millions de dollars
    • Importations : 254 millions de dollars

Lien connexe 

Valacta : www.valacta.com

https://www.facebook.com/mapaquebec/ 
https://twitter.com/mapaquebec 
https://www.instagram.com/mapaquebec/ 
https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l 
https://www.youtube.com/user/mapaquebec

                  

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/18/c2914.html

Share