Forum économique mondial de Davos - Le premier ministre François Legault a multiplié les rencontres économiques et a lancé un appel aux partenariats pour l'électrification des transports

DAVOS, Suisse, le 24 janv. 2020 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, François Legault, dresse un bilan positif de sa participation à la 50e réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos, en Suisse.

À la suite de nombreuses rencontres avec des hautes directions d'entreprises étrangères actives ici, ainsi que des décideurs politiques, le premier ministre affirme avoir rempli un objectif important : positionner le Québec à l'international dans le domaine de l'électrification des transports. Il a, de plus, fait savoir aux entreprises et aux investisseurs son souhait de voir naître des partenariats pour la fabrication et l'assemblage de véhicules, d'autobus et de camions électriques.

De tels partenariats permettraient au Québec de réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports, en plus de générer des retombées économiques et de créer des emplois payants. M. Legault a réitéré à l'ensemble de ses interlocuteurs et homologues que le Québec est une terre d'accueil toute désignée pour des investissements.

Lors de ses entretiens, il a aussi tenu à vanter les atouts et les forces des entreprises québécoises en matière d'intelligence artificielle. Ces dernières détiennent le savoir et le potentiel nécessaires pour réaliser davantage de projets d'innovation.

Québec et Texas : une relation profitable et épanouissante

En marge du Forum économique mondial de Davos, le premier ministre a tenu une rencontre productive et fructueuse avec le gouverneur du Texas, Greg Abbott. Le Québec entretient une relation économique importante avec l'État du Texas, puisqu'il s'agit de son premier partenaire commercial aux États-Unis, avec près de 12 milliards de dollars d'échanges.

MM. Legault et Abbott ont tous deux convenu que leurs équipes respectives discuteraient prochainement de projets pour accroître encore davantage leurs échanges commerciaux.

Citation :

« Je suis très satisfait des rencontres que j'ai eues à Davos, cette semaine, lors desquelles j'ai réaffirmé que le Québec était plus que jamais ouvert aux affaires. J'ai rempli mon objectif, soit celui de discuter de projets de partenariats et d'investissements en matière d'électrification des transports, notamment pour nos véhicules, nos camions et nos autobus. À la suite de mes rencontres avec Siemens, GE Renewable Energy et le groupe Volvo, pour ne nommer que celles-là, le Québec est en bonne voie d'augmenter ses investissements étrangers, au plus grand bénéfice de tous les Québécois. »

François Legault, premier ministre du Québec

Faits saillants :

  • Lors du Forum économique de Davos, le premier ministre a rencontré les hautes directions d'ArcelorMittal, d'AstraZeneca, de Mitsubishi Heavy Industries, de Siemens, de GE Renewable Energy, de Suncor, d'ABB Power Grids, du groupe Volvo et de la division Rides d'UberX. M. Legault a également discuté avec le ministre-président de Bavière, Markus Söder, et le ministre-président de la Flandre, Jan Jambon.
  • Le gouvernement du Québec participe, depuis plus de 30 ans, au Forum économique mondial de Davos, afin de promouvoir sa vision sur les grands enjeux et d'étendre ses relations d'affaires. En plus des chefs d'État et de gouvernement et des dirigeantes et dirigeants de grandes entreprises, le Forum compte sur la participation de plusieurs spécialistes et porte-paroles d'organisations internationales et de la société civile.
  • Le Forum est une organisation internationale indépendante qui s'emploie à instaurer et à promouvoir le dialogue entre les décideurs économiques et politiques du monde entier, mais également les porte-paroles de la société civile, les scientifiques et les journalistes.
  • L'État du Texas est le premier partenaire commercial du Québec aux États-Unis. Les échanges ont atteint 11,8 milliards de dollars canadiens en 2018. Deuxième État le plus peuplé des États-Unis, après la Californie, le Texas connaît une croissance démographique et économique fulgurante, depuis plusieurs années, en particulier dans des secteurs prioritaires pour le Québec, telles l'aérospatiale, l'énergie, les sciences de la vie et les technologies de l'information.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2020/24/c8798.html

Share