Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 2,7 M$ pour le retour des jeunes dans la région de Chaudière-Appalaches

NOTRE-DAME-DES-PINS, QC, le 11 déc. 2019 /CNW Telbec/ - L'adjoint parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, Samuel Poulin, a annoncé l'attribution d'une aide financière maximale de 2,7 millions de dollars, sur cinq ans, pour le déploiement du programme Place aux jeunes en région (PAJR) en Chaudière-Appalaches. Cette somme permettra à cinq points de service de poursuivre et de bonifier leurs activités et à quatre autres de voir le jour dans les MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce, de Lotbinière et de Robert-Cliche.

Les points de service actuellement en activité sont situés dans les MRC de Beauce-Sartigan, des Appalaches, des Etchemins, de L'Islet et de Montmagny.

Rappelons qu'à l'occasion du dépôt du budget 2019-2020, le gouvernement du Québec avait annoncé qu'il doublerait les investissements pour PAJR, le total se chiffrant maintenant à 35 millions de dollars, répartis sur cinq ans. Grâce à cette somme, l'organisme pourra aider davantage les jeunes dans leurs démarches pour s'établir et travailler dans toutes les régions. Place aux jeunes en région pourra dorénavant offrir des services dans l'ensemble des MRC rurales du Québec.

Citations :
« Le retour des jeunes dans nos régions est une cause que je porte depuis mon entrée en politique. Les résultats sont probants. Depuis notre arrivée en fonction, nous avons doublé les ressources, au Québec, pour le retour des jeunes en région. Plus que jamais, les régions ont besoin de leurs jeunes pour évoluer, prospérer et pallier la rareté de main-d'œuvre. L'aide que j'annonce, aujourd'hui, va permettre de bonifier les services offerts dans ma région, soit la Chaudière-Appalaches. Nous avons l'objectif de ramener dans leur région d'origine des ressources professionnelles des réseaux de la santé et de l'éducation ainsi que des travailleuses et travailleurs de différents domaines. Place aux jeunes est un acteur incontournable dans le déploiement des services à offrir aux jeunes en région. Son réseau de partenaires lui permet de générer partout des résultats concrets et structurants. C'est une question économique et de vitalité du territoire. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

« L'attraction et la rétention des jeunes en région constituent un enjeu majeur pour la vitalité des communautés. À titre de ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, je me réjouis de cette bonne nouvelle annoncée par mon collègue Samuel Poulin, qui permettra d'aider davantage les jeunes à venir s'établir dans la région. Ayant moi-même fait des études sur la revitalisation des collectivités rurales et l'attractivité des populations, je suis d'avis que c'est avec des mesures concrètes comme Place aux jeunes que nous contribuerons à rendre les régions plus prospères. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Au Québec, la Chaudière-Appalaches est l'une des régions qui affichent présentement le plus haut taux de postes vacants, alors il est évident que les enjeux de migration des jeunes et de besoin de main d'œuvre y sont énormes. Grâce à l'augmentation du financement et au déploiement des services Place aux jeunes, notamment dans de nouvelles MRC, la région de la Chaudière-Appalaches aura les moyens de ses ambitions en matière d'attraction des jeunes. »

Luc Dastous, président du CA de PAJR

« C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous accueillons l'annonce du rehaussement de l'enveloppe budgétaire de Place aux jeunes en région. Nous apprécions particulièrement le retour de quatre agents de migration supplémentaires dans la grande famille de Place aux jeunes. Nous tenons à remercier M. Poulin pour la reconnaissance du travail de nos équipes. Nous sommes heureux d'avoir trouvé une oreille attentive et qui croit en la différence que les jeunes peuvent faire dans nos régions. L'équipe de Place aux jeunes en région de Chaudière-Appalaches est de nouveau complète. »

Marie-Josée Bolduc, directrice générale des Carrefours jeunesse-emploi de Beauce-Nord et de Beauce-Sud

À propos de Place aux jeunes en région
Favorisant la migration, l'établissement et le maintien des diplômées et diplômés de 18 à 35 ans en région, PAJR est la référence québécoise pour les jeunes et les régions. Cet organisme est un partenaire du Secrétariat à la jeunesse dans le déploiement de la Stratégie d'action jeunesse 2016-2021 du gouvernement du Québec.

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2019/11/c8789.html

Partager