Dévoilement du monument commémoratif de Georges-Émile Lapalme - « C'est par notre culture plus que par le nombre que nous nous imposerons. » - Georges-Émile Lapalme

QUÉBEC, le 7 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Conçu afin d'honorer la mémoire du créateur et premier titulaire du ministère des Affaires culturelles, le monument de Georges-Émile Lapalme a été dévoilé aux abords des bureaux du ministère de la Culture et des Communications, à Québec, en présence de membres de la famille de M. Lapalme ainsi que d'anciens ministres de la Culture et des Communications.

Avocat, journaliste et homme politique, Georges-Émile Lapalme est reconnu comme un intellectuel important de son époque. Grâce à son action et à son rôle primordial dans le domaine de la culture, il est considéré comme un père de la Révolution tranquille. Certains de ses contemporains reconnaissent même en lui le véritable père de celle-ci. Le dévoilement de ce monument commémoratif, dont le buste en bronze a été sculpté par l'artiste Michel Binette, a été l'occasion de rappeler le rôle déterminant joué par Georges-Émile Lapalme dans le développement culturel au Québec.

Citations :

« L'hommage que nous offrons à ce grand homme politique de la Révolution tranquille nous donne l'occasion de nous rappeler que si nos artistes et nos artisans brillent ici et sur les scènes du monde, c'est parce que des visionnaires de la grandeur de Georges-Émile Lapalme ont su proposer au Québec un grand projet culturel. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Il y a un peu plus d'un an, Georges-Émile Lapalme était désigné comme personnage historique. Aujourd'hui, nous continuons d'honorer sa mémoire avec ce magnifique bronze érigé au pied du ministère de la Culture et des Communications, une institution qu'il a créée, puis dirigée dans les premières années d'existence de celle-ci. Ainsi, nous lui témoignons toute notre reconnaissance pour ce qu'il a accompli pour la culture au Québec. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Georges-Émile Lapalme a exercé une influence considérable sur l'évolution de la société québécoise tout au long des années 1960. Il était tout naturel pour la Commission de la capitale nationale du Québec de s'investir dans un projet commémoratif inscrit en droite ligne avec sa mission de préservation et de mise en valeur de l'histoire politique du Québec. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants :

  • En 1961, il est devenu le premier titulaire du ministère des Affaires culturelles, devenu le ministère de la Culture et des Communications, poste qu'il a occupé jusqu'en 1964. Il souhaitait la création du premier ministère de la Culture en Amérique depuis plusieurs années. Au cours de son mandat, il a créé l'Office de la langue française, a renforcé les relations entre la France et le Québec et a mené plusieurs actions visant à soutenir les artistes, développer les musées et les bibliothèques publiques et assurer la protection du patrimoine.
  • Le 1er avril 2016, alors que le ministère de la Culture et des Communications célébrait son 55e anniversaire, le ministre Luc Fortin a procédé à la désignation de Georges-Émile Lapalme comme personnage historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.
  • Un des Prix du Québec, dont la cérémonie se déroulait le 1er novembre dernier à l'Assemblée nationale, porte le nom de Georges-Émile Lapalme. Ce prix créé en 1997 est la plus haute distinction accordée par le Gouvernement du Québec à une personne ayant contribué de façon exceptionnelle, par son engagement, par son œuvre ou par sa carrière, à la qualité et au rayonnement de la langue française parlée ou écrite au Québec.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2017/07/c7665.html

Partager