Le gouvernement du Québec récompense des personnes et des organisations qui contribuent au rayonnement du français

MONTRÉAL, le 22 mars 2017 /CNW Telbec/ - L'Office québécois de la langue française a récompensé ce soir, à l'occasion du Gala des Mérites du français, des personnes et des organisations pour leurs réalisations remarquables en matière de promotion et d'usage du français au travail, dans le commerce, dans les technologies de l'information, en publicité, en toponymie et dans la culture.

M. Robert Vézina, président-directeur général de l’Office québécois de la langue française, et M. Michel de la Chenelière, fondateur de Chenelière Éducation, maison d’édition spécialisée dans le domaine de l’éducation, et lauréat du prix Camille-Laurin 2017. (Groupe CNW/Office québécois de la langue française)

Entre autres, M. Michel de la Chenelière, fondateur de Chenelière Éducation, maison d'édition spécialisée dans le domaine de l'éducation, du préscolaire à l'université, a remporté le prestigieux prix Camille-Laurin, alors que Mme Monique Proulx, scénariste et auteure, a reçu le Mérite du français dans la culture, prix décerné avec la collaboration de la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), de l'Union des artistes (UDA) et de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

Le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion a également remis des prix en francisation des personnes immigrantes lors du Gala. Le Conseil supérieur de la langue française a, quant à lui, attribué les prix Jules-Fournier et Raymond-Charette à deux professionnels des médias : M. Jean-François Nadeau, directeur adjoint de l'information au quotidien Le Devoir, et Mme Maxime Bertrand, journaliste couvrant l'actualité économique à la Société Radio-Canada.

Citations :

« C'est avec joie que je félicite les lauréates et les lauréats désignés par l'Office québécois de la langue française lors du Gala des Mérites du français 2017, point d'orgue des célébrations de la Francofête. En soulignant des réalisations qui témoignent de la vivacité de notre langue et qui ancrent celle-ci dans la réalité des citoyens, cette soirée illustre bien l'engagement et la passion d'une multitude de Québécoises et de Québécois qui sont fiers de protéger et de promouvoir la langue française. L'exercice qui a eu lieu ce soir fait la démonstration qu'ensemble, on peut parler positivement de la richesse que constitue notre langue commune. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« L'apprentissage de notre langue commune facilite l'intégration socio-professionnelle des personnes immigrantes et leur permet de participer pleinement à la société. Les Mérites en francisation des personnes immigrantes soulignent le travail et les efforts d'une personne immigrante non-francophone, d'une personne œuvrant dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes et de l'un de nos partenaires en francisation. Je tiens à féliciter de tout cœur les lauréats, ainsi que toutes les personnes honorées lors du Gala »

Kathleen Weil, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion

« Les personnes et les organisations présentes ce soir se sont démarquées pour avoir mis le français en valeur dans leur sphère d'activité. En cette année du 40e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Charte de la langue française, je suis heureux de constater que, par les gestes concrets qu'elles ont posés, ces personnes et ces organisations ont contribué, à leur façon, à soutenir la mission inhérente à cette importante loi qui vise à faire du français la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce et des affaires. Je salue tous les participants et les finalistes aux Mérites du français 2017. Mes félicitations les plus sincères aux personnes et aux organisations lauréates! »

Robert Vézina, président-directeur général de l'Office québécois de la langue française

Les lauréats du Gala des Mérites du français 2017 :

Prix Camille-Laurin (bourse de 5 000 $)
M. Michel de la Chenelière, fondateur de Chenelière Éducation

Mérite du français dans la culture (bourse de 5 000 $)
Mme Monique Proulx, scénariste et auteure

Mérites du français au travail, dans le commerce et dans les technologies de l'information

  • Organisation de moins de 50 employés : Lacorpo
  • Organisation de 50 à 99 employés : Radimed
  • Organisation d'au moins 100 employés :
    • volet Langue du travail : Banque Nationale
    • volet Service à la clientèle : Assurance Economical
    • volet Promotion de la langue française : Cégep Édouard-Montpetit

    Comité de francisation :

    Enercon Canada

    Organisation internationale :

    Thomas & Betts

    Organisme de l'Administration :

    Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

      Mérites Francopub

      • Grand Mérite Francopub (bourse de 5 000 $) : Mme Isabelle Neault (Ogilvy Montréal), pour la publicité Vocabulaire Vaillancourt, de Vaillancourt Portes et Fenêtres
      • Mérite Francopub - Bourse Serges-Tougas (bourse de 5 000 $ remise à un jeune créatif ou à une jeune créative de 35 ans ou moins) : Mmes Dominique Audet et Karine Bouchard, et MM. Ben Duquette et Richard Rochette-Villeneuve (Cossette), pour la publicité Tout s'explique, de La Presse +
      • Mérite du public Francopub (bourse de 500 $) : Mme Isabelle Neault (Ogilvy Montréal), pour la publicité Vocabulaire Vaillancourt, de Vaillancourt Portes et Fenêtres

        Mérite du français en toponymie
        Réserve indienne d'Odanak

        Mérites en francisation des personnes immigrantes


        • Personne immigrante non francophone : M. Fernand (Qifa) Wang, président d'Alliance Éventuelle
        • Personne œuvrant dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes : Mme  Bianca Smith, agente culturelle à l'école secondaire De Rochebelle
        • Partenaire institutionnel ou communautaire du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion : Collège Montmorency

        Prix Jules-Fournier
        M. Jean-François Nadeau, directeur adjoint de l'information au quotidien Le Devoir

        Prix Raymond-Charette
        Mme Maxime Bertrand, journaliste à la Société Radio-Canada

        L'Office québécois de la langue française tient à féliciter, en plus des lauréats, tous les finalistes des Mérites du français au travail, dans le commerce et dans les technologies de l'information, ainsi que les finalistes des Mérites Francopub : CBRE, Centre régional intégré de formation de Granby, Fédération CJA, Financière Sun Life, Groupe Investors, Informatique Pro-Contact, Ivanhoé Cambridge, Microsoft Canada, Octane Stratégies, Raymond James, Revenu Québec, M. Michael Aronson (DentsuBos), M. Mourad Bouaziz (Bleublancrouge), Mme Myriame Couture (Télé-Québec), M. Sébastien Rivest (DentsuBos).

        Liens connexes :
        Site Web de la Francofête : www.francofete.qc.ca
        Site Web de l'Office québécois de la langue française : www.oqlf.gouv.qc.ca

         

        www.facebook.com/OQLF.QC/

        www.twitter.com/oqlf

         

        Mme Sophie Prégent, présidente de l’Union des artistes, M. Mathieu Plante, président de la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma, Mme Monique Proulx, scénariste et auteure, lauréate du Mérite du français dans la culture 2017, Mme Réjane Bougé, présidente de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, ainsi que M. Robert Vézina, président-directeur général de l’Office québécois de la langue française. (Groupe CNW/Office québécois de la langue française)

        Consulter le contenu original avec éléments multimédias : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2017/23/c8947.html

Partager