Plus près des gens : le troisième sommet sur la valeur des bibliothèques, des archives et des musées présenté à la Grande Bibliothèque, à Montréal, le 13 mai 2019

MONTRÉAL, le 10 mai 2019 /CNW Telbec/ - C'est le lundi 13 mai 2019 à la Grande Bibliothèque qu'aura lieu Plus près des gens, le troisième sommet sur la valeur des bibliothèques, des archives et des musées, à l'initiative du Groupe de travail sur la Déclaration d'Ottawa, en collaboration avec Bibliothèque et Archives Canada (BAC), l'Association des musées canadiens et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Présenté au Québec pour la première fois, cet événement phare est l'occasion pour les institutions de mémoire de réfléchir aux nouvelles façons de servir leurs communautés dans un monde où le numérique est omniprésent.

La programmation complète du sommet est en ligne. Le 13 mai, on pourra suivre les interventions des participants grâce à la webdiffusion de l'événement.

Citations

« Les bibliothèques, services d'archives et musées doivent contribuer à la mise en place d'un nouvel écosystème démocratique conjuguant numérique, équité et liberté, droit de savoir et liberté de dire; valorisation de la culture participative qui est au cœur de la civilisation numérique et ses deux piliers complémentaires que sont la critique et la contribution. Bref, remettre le public au centre de leurs délibérations, de leurs rêves et de leurs choix et avec lui servir ses besoins, maintenir une offre de qualité et conforter l'indispensable lien de confiance », déclare
Jean-Louis Roy, président-directeur général de BAnQ.

« Ce troisième sommet vient boucler un premier cycle pour le Groupe de travail sur la Déclaration d'Ottawa. Alors que les deux premiers sommets - tenus à Ottawa et Toronto - avaient respectivement mis l'accent sur l'urgence de démontrer publiquement notre valeur et sur la nécessité de nous doter d'une trame narrative commune, le Sommet de Montréal vient soumettre à la discussion des participants des réponses concrètes à ces deux préoccupations. La journée du 13 mai permettra donc au groupe des GLAM de passer en deuxième vitesse et d'amorcer le prochain cycle de son travail en prenant appui sur la cohésion dont nous nous sommes dotée au cours des trois dernières années.», indique Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada.

Au programme

Le sommet permettra notamment d'échanger sur les divers modèles québécois de collaboration au sein des bibliothèques, des services d'archives et des musées comme à l'extérieur de ce secteur afin de dégager avantages et enseignements issus de méthodes et de partenariats innovants. Il explorera le thème de la collaboration novatrice entre institutions de mémoire et institutions d'autres secteurs ainsi qu'avec les communautés autochtones.

Oxford Economics présentera également les résultats préliminaires d'une étude sur la valeur des bibliothèques, des archives et des musées qu'elle mène actuellement pour le compte de l'Association des musées canadiens et le Groupe de travail sur la Déclaration d'Ottawa.

En marge de la programmation du sommet, les participants pourront découvrir, en primeur, trois projets novateurs de BAnQ :

  • La plateforme éducative numérique Notre territoire, notre identité grâce à laquelle les enseignants des écoles primaires et secondaires du Québec pourront éventuellement créer des activités pédagogiques à partir de documents patrimoniaux conservés par BAnQ. Ce projet est le fruit d'une collaboration entre BAnQ et des écoles issues de cinq commissions scolaires québécoises. Il est financé par le Plan culturel numérique du Québec.
  • Le répertoire d'adaptations musicales francophones Frère Jacques, réalisé par BAnQ et des professeurs et étudiants de Polytechnique Montréal, qui permet de visualiser et d'interroger un répertoire de métadonnées sur 20 000 chansons adaptées du français à une autre langue ou vice-versa, dans un modèle basé sur des données ouvertes et liées. Ce projet est financé par le programme de cellule d'innovation de la Stratégie pour une administration publique numérique du gouvernement du Québec.
  • Un wiki sur les laboratoires de création en bibliothèques qui permettra de rassembler de l'information en français au sujet de l'intégration de laboratoires de création au cœur d'espaces existants ou non, d'offrir un forum d'échange avec d'autres institutions ou professionnels et de collaborer à l'expansion des connaissances sur le sujet. Ce projet est financé par le Plan culturel numérique du Québec.

Renouvellement du partenariat entre BAnQ et BAC

Soucieux d'appuyer la collaboration de leurs institutions pour relever les défis complexes que pose notamment l'ère numérique, Jean-Louis Roy et Guy Berthiaume profiteront du sommet pour renouveler l'entente de partenariat qui lie BAnQ et BAC et qui fournit un cadre officiel aux futurs projets de collaboration entre les deux institutions.

En lien avec les missions respectives des deux organisations et afin de réaliser une synergie entre elles, cette entente se traduira entre autres par la mise sur pied de projets à caractère bibliothéconomique ou archivistique.

Au sujet de BAnQ

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d'offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d'une bibliothèque publique d'envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont-La Petite-Patrie à Montréal, BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières. BAnQ a reçu du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Montréal le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice, située à Montréal.

Au sujet de BAC

Le mandat de Bibliothèque et Archives Canada consiste à préserver le patrimoine documentaire du Canada pour les générations présentes et futures, et à être une source de savoir permanent accessible à tous, contribuant ainsi à l'épanouissement culturel, social et économique du Canada. En outre, Bibliothèque et Archives Canada facilite la concertation des divers milieux intéressés à l'acquisition, à la conservation et à la diffusion du savoir, et sert de mémoire permanente à l'administration fédérale et à ses institutions. Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, Flickr et YouTube.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2019/10/c2562.html

Partager