Travailleur décédé après avoir été éjecté de la cabine d'un véhicule agricole : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

RIMOUSKI, QC, le 23 avril 2020 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail qui a coûté la vie à M. Régis Morin, conducteur de récolteuse-hacheuse automotrice (fourragère) pour la Coopérative d'utilisation de matériel agricole (CUMA) du Coteau, le 25 juillet 2019, sur le chemin d'une ferme située à L'Isle-Verte.

Chronologie de l'accident

Le jour de l'accident, trois travailleurs de la CUMA du Coteau travaillaient sur une ferme située à L'Isle-Verte pour effectuer de l'ensilage d'herbes préalablement fauchées. Vers 9 h 20, M. Morin, aux commandes de la fourragère, et un collègue, à bord d'un tracteur, ont emprunté un chemin en pente sur le terrain de la ferme pour se rendre au champ. Durant la descente vers le champ, la fourragère s'est mise à louvoyer le long du chemin et a terminé son trajet dans le fossé. M. Morin a été éjecté de la cabine par le pare-brise, qui s'est fracassé, et il s'est retrouvé sous la roue avant gauche de la fourragère. Les services d'urgence ont été appelés sur les lieux et le travailleur a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté.

Les causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

  • L'usure des freins et des manchons de la transmission de la fourragère a entraîné sa perte de contrôle par l'opérateur lorsqu'il s'est engagé dans un chemin en pente;
  • Le travailleur a été éjecté de sa cabine lorsque sa fourragère a dévié dans un fossé et heurté un obstacle en bas d'une pente qu'il descendait.

À la suite de l'accident, la CNESST a interdit à l'employeur l'utilisation de la fourragère aux fins d'enquête et d'inspection mécanique.

De plus, des correctifs ont été demandés à l'employeur quant à l'entretien préventif des équipements agricoles automoteurs et à l'information et la supervision des travailleurs concernant le port de la ceinture de sécurité.

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir les accidents lors de la conduite de matériel agricole, des solutions existent, notamment en effectuant l'entretien préventif des machines et en bouclant sa ceinture de sécurité en tout temps à bord de la cabine du véhicule.

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

  • La CNESST informera les CUMA du Québec des conclusions de son enquête et leur rappellera leurs obligations à titre d'employeurs;
  • La CNESST informera également l'Union des producteurs agricoles et l'Association canadienne de sécurité agricole des conclusions de son enquête afin qu'ils en informent leurs membres;
  • Le rapport d'enquête sera transmis au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur pour qu'il soit diffusé, à titre informatif et à des fins pédagogiques, dans les établissements de formation qui offrent les programmes d'études en agriculture.

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004262.pdf

Photo (libre de droits) : https://bit.ly/3cupRdd

Animation (libre de droits) : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ad004262.mp4

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :  

Maxime Boucher, responsable des communications


CNESST - Direction de la prévention-inspection - Sud-Est


Téléphone : 418 360-4116

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2020/23/c7438.html

Partager