Un cariste écrasé mortellement à Montréal : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

MONTRÉAL, le 21 avril 2020 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à M. Jean-Michel Bourciquot, manutentionnaire cariste pour l'entreprise Acier & Tube Salit inc., le 19 juin 2019, à Montréal.

Chronologie de l'accident

Le jour de l'accident, M. Bourciquot et un collègue procédaient au déchargement de paquets de tuyaux, de tubes et de barres métalliques d'un camion-remorque à plateforme à l'aide de deux chariots élévateurs. Chaque cariste travaillait de part et d'autre de la plateforme. Alors qu'il s'affairait à positionner un paquet sur les fourches de son chariot élévateur, le collègue cariste a entendu le chauffeur du camion appeler à l'aide de l'autre côté de la remorque. Ce premier a laissé son chariot élévateur et est accouru du côté conducteur. Il a constaté qu'un paquet de tuyaux avait chuté de la plateforme et que M. Bourciquot était étendu au sol. Les secours sont arrivés sur les lieux et le décès a été constaté au centre hospitalier.

Causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir trois causes pour expliquer l'accident :

  • Le travailleur a laissé un paquet en équilibre précaire sur une remorque plateforme pendant des manœuvres de déchargement, favorisant ainsi la chute du paquet.
  • Le travailleur a quitté son chariot élévateur et s'est retrouvé dans la trajectoire du paquet lorsqu'il a chuté.
  • La gestion de la santé et de la sécurité du travail était déficiente parce que l'employeur n'avait pas mis en place les mesures nécessaires pour éliminer les comportements dangereux.

À la suite de l'accident, la CNESST a interdit le déchargement à l'aide de deux chariots élévateurs et a exigé une procédure de travail sécuritaire à l'employeur Acier & Tube Salit inc. lors des opérations de déchargement. Le 26 juin 2019, l'employeur a répondu aux exigences en se conformant à celles-ci. 

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir les accidents lors du déchargement d'une remorque plateforme avec un ou des chariots élévateurs, des solutions existent, notamment :

  • aucun piéton ne doit circuler à proximité d'une plateforme de remorque lorsque des activités de déchargements, impliquant des chariots élévateurs, sont en cours ;
  • les travailleurs ne doivent jamais laisser une charge partiellement dans le vide sur la plateforme d'une remorque ;
  • les employeurs ont la responsabilité d'élaborer des méthodes de travail sécuritaires encadrant les activités de déchargement et de s'assurer que celles-ci sont connues et appliquées. Par la loi, tout employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de vérifier que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

  • Afin de prévenir un tel accident, la CNESST transmettra le rapport d'enquête à l'Association du camionnage du Québec (ACQ), à l'Association des routiers professionnels du Québec (ARPQ) ainsi qu'à tous les établissements qui offrent la formation Conduite de chariots élévateurs et ponts roulants pour une sensibilisation sur les dangers entourant la chute de charges des plateformes.
  • La CNESST a délivré à l'employeur Acier & Tube Salit inc. un constat d'infraction. Pour ce type d'infractions, le montant de l'amende est de 17 179 $ pour une première offense, et pourrait atteindre 343 607 $ en cas de récidive. 

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004256.pdf

Photo (libre de droits) | Source : bit.ly/2uDpwog

Animation (libre de droits) : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ad004256.mp4

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :

Julie Robitaille, responsable des communications
CNESST - Direction de la prévention-inspection Montréal - Construction
Direction générale des opérations en prévention-inspection Montréal et Rive-Nord
Téléphone : 514 906-3176

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2020/21/c5845.html

Partager