Demandes d'intervention du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais et du Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais - Le Tribunal administratif du travail convoque l'employeur et les représentants du syndicat en audience publique

MONTRÉAL, le 18 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le 24 avril 2017, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSS) demandait au Tribunal d'intervenir, alléguant que le syndicat représentant les professionnelles en soins ainsi que certains de ses membres ont participé à des grèves illégales. L'employeur soutient qu'à cinq reprises, entre les 17 mars et 17 avril 2017, des infirmières ont refusé d'exercer leurs fonctions au début de leur quart de travail. Le 27 mars, l'arrêt de travail aurait entraîné l'annulation de chirurgies.

À la suite de séances de conciliation tenues les 2 et 3 mai en présence de conciliatrices mandatées par le Tribunal, les parties n'ont pu convenir d'une entente permettant de résoudre leurs difficultés.  

Le 5 mai, le Syndicat des professionnelles en soins a transmis au Tribunal une requête alléguant que les réorganisations effectuées par l'employeur dans la gestion des remplacements ont provoqué une perturbation et un ralentissement d'activités, contrevenant ainsi à son devoir d'assurer des soins sécuritaires et de qualité auxquels la population a droit. Le Syndicat demande au Tribunal d'ordonner la mise sur pied d'un comité ayant pour mandat d'établir un plan d'action pour redresser la situation.

Ces deux requêtes, jumelées par le Tribunal, seront entendues en audience publique. Cette audience aura lieu à Gatineau le 23 mai prochain à compter de 13 h 30, au Tribunal administratif du travail (palais de justice) au 17, rue Laurier, salle 9.602-B. Si nécessaire, l'audience se poursuivra les 24 et 25 mai à 9 h 30 au même endroit.  

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2017/18/c7242.html

Partager