Avis de grève de la Fédération des employés du préhospitalier du Québec (FPHQ)

Le Tribunal administratif du travail déclare que les services essentiels prévus sont suffisants pour assurer la santé et la sécurité de la population durant la grève.

QUÉBEC, le 2 mars 2017 /CNW Telbec/ - Le 24 février 2017, le Tribunal administratif du travail reçoit 32 avis de la Fédération des employés du préhospitalier du Québec (FPHQ) annonçant une grève d'une durée indéterminée qui débutera le 9 mars 2017 à 0 h 1 dans plusieurs établissements du Québec. La liste complète des entreprises ambulancières concernées par la grève se trouve à la fin du communiqué.

Ces entreprises sont représentées par la Corporation des services d'ambulance du Québec (CSAQ).

La FPHQ a déposé au Tribunal une entente qu'elle a conclue avec la CSAQ concernant les services essentiels à maintenir durant la grève. Le Tribunal a évalué les services essentiels prévus à l'entente et les a déclarés suffisants pour que la santé et la sécurité de la population ne soient pas mises en danger.

Pour la durée de la grève, les parties établissent essentiellement que :

  • les paramédics travailleront toutes les plages horaires prévues, incluant les ajouts demandés par l'employeur;
  • lors de transports interhospitaliers, les paramédics refuseront de transporter les escortes médicales au retour, sauf lorsqu'il y aura un patient à bord du véhicule ambulancier;
  • le lavage de l'extérieur des véhicules ambulanciers ne sera pas effectué, sauf si requis pour assurer la sécurité (clignotants, gyrophares, bandes réfléchissantes, miroirs, fenêtres);
  • le lavage de l'intérieur des véhicules ambulanciers sera fait comme à l'habitude;
  • les services d'ambulance dédiés à certains événements ponctuels seront réduits;
  • les paramédics ne rempliront que partiellement le formulaire de facturation AS-810.

Le syndicat s'engage à fournir, à la demande de l'employeur, le personnel nécessaire pour faire face aux situations exceptionnelles et urgentes non prévues à l'entente.

Le Tribunal rappelle aux parties qu'en cas de difficultés de mise en application des services essentiels, elles doivent en faire part au Tribunal dans les plus brefs délais afin qu'il puisse leur fournir l'aide nécessaire.

 

Les entreprises ambulancières visées par les avis de grève sont :

Ambulance Windsor, une division de Dessercom

Ambulance de Montcalm

Ambulances Rawdon

Coopérative des paramédics de l'Outaouais

Groupe Radisson

Ambulances Joliette

Ambulances Drummondville, une division de Dessercom

Les entreprises Luc St-Amour

Ambulance du Bas Saint-François

9156-9830 Québec (Ambulance Sacré-Cœur)

Ambulances Bellechasse, une division de Dessercom

Ambulances de la Capitale-Nationale, une division de Dessercom

Ambulances Kamouraska Est enr., une division de Dessercom

Les Ambulances 33-33 (Saint-Tite)

Ambulances Portneuf, une division de Dessercom

Les services ambulanciers Porlier (Mont-Joli, Rimouski et Grand Gaspé)

Ambulance Porlier (Minganie)

Ambulance Gilbert (Matane)

Ambulances 0911 (Louiseville)

Ambulances Rive-Sud, une division de Dessercom

Ambulance Pelletier (La Pocatière)

Coopérative des paramédics du Grand-Portage

Urgence Bois-Francs

Ambulances Saint-Charles, une division de Dessercom

Ambulance Côte-de-Beaupré

Ambulances Sainte-Marie, une division de Dessercom

Service ambulancier de La Baie

La décision du Tribunal, incluant l'entente de services essentiels, est disponible sur le site Web www.tat.gouv.qc.ca.

 

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d'utiliser l'adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2017/02/c8404.html

Partager