Avis de grève du Syndicat des RMU de l'Estrie - Le Tribunal administratif du travail déclare suffisants les services essentiels pour que la santé ou la sécurité de la population ne soit pas mise en danger

QUÉBEC, le 1er mars 2017  /CNW Telbec/ - Le 20 février 2017, le Tribunal reçoit du Syndicat des RMU de l'Estrie (CSN), représentant les répartiteurs médicaux d'urgence, un avis de grève indiquant son intention de recourir à la grève pour une durée indéterminée à compter du 2 mars 2017 à 0 h.  

À la suite de la séance de conciliation du 24 février 2017, les parties concluent une entente de services essentiels. Le Tribunal a évalué et déclaré suffisants les services essentiels prévus à l'entente pour que la santé ou la sécurité de la population ne soit pas mise en danger.

Pour la durée de la grève, le syndicat s'engage, notamment, à maintenir les services essentiels suivants :

  • répondre à l'ensemble des appels de la population selon les protocoles de réponse habituels;
  • répondre à l'ensemble des appels des partenaires santé et des partenaires d'urgence selon les protocoles de réponse habituels;
  • procéder à la répartition et à l'affectation des véhicules ambulanciers selon les procédures en vigueur.

 

Lors de situations exceptionnelles et urgentes non prévues, le syndicat s'engage à fournir à la demande de l'employeur le personnel nécessaire pour y faire face.

Le Tribunal rappelle aux parties que, dans le cas de difficultés de mise en application des services essentiels, elles doivent en faire part au Tribunal afin qu'il puisse leur fournir l'aide nécessaire.

La décision du Tribunal, comprenant l'entente de services essentiels, est disponible sur le site Web www.tat.gouv.qc.ca.

 

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d'utiliser l'adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2017/01/c4087.html

Partager