Plus de souplesse réclamée à la CAQ pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

QUÉBEC, le 18 sept. 2019 /CNW Telbec/ - Par le biais d'une pétition déposée aujourd'hui à l'Assemblée nationale, les citoyens de Sainte-Marthe-sur-le-Lac aux pris avec d'importants dommages sur leur propriété en raison de l'inondation du 27 avril dernier réclament au gouvernement Legault un programme qui répond spécifiquement à leurs besoins.

Les 6000 citoyens évacués d'urgence à Sainte-Marthe-sur-le-Lac sont victimes d'un bris de digue qui est sous la responsabilité de l'État et de la municipalité. Les citoyens avaient pourtant acheté leur propriété dans un secteur zoné « non inondable ». Leurs graves dommages ne sont pas la conséquence d'une cause naturelle, ils ne doivent donc pas être assimilés au Programme général d'indemnisation et d'aide financière prévu lors de sinistres réels ou imminents. Les citoyens se retrouvent aujourd'hui avec des maisons gravement endommagées. Certains ont même dû faire démolir leur propriété.

« La ministre Guilbault doit faire preuve de souplesse, de gros bon sens et mettre fin à l'interminable incertitude que vivent les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac en leur proposant un programme adapté à leur situation particulière. Une maison, c'est l'investissement d'une vie, la CAQ doit agir intelligemment dans le dossier. »

Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil et porte-parole libérale en matière de sécurité publique

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2019/18/c3603.html

Partager