Isabelle Melançon demande que les publicités gouvernementales soient diffusées dans les médias québécois

QUÉBEC, le 2 mai 2019 /CNW Telbec/ - Les entreprises de presse québécoises traversent actuellement une situation de viabilité difficile, c'est pourquoi la députée de Verdun et porte-parole de l'opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, a interpellé aujourd'hui le gouvernement et déposé une motion à l'Assemblée nationale afin de  demander au gouvernement de revoir rapidement l'ensemble des politiques gouvernementales en matière de publicités. Elle souhaite que le gouvernement soit exemplaire en termes d'investissements publicitaires non seulement en respectant le 4% d'investissement dans les médias communautaires, mais aussi, en cessant les publicités gouvernementales sur des plateformes étrangères comme Facebook, Amazon et les autres qui nuisent aux médias québécois. Ainsi, la députée de Verdun demande au gouvernement de revoir l'ensemble de la politique de publicité gouvernementale pour investir dans les médias régionaux et nationaux du Québec favorisant ainsi un équilibre dans leurs revenus.       

« L'offre d'une information québécoise de qualité et diversifiée est essentielle pour la vitalité de la vie démocratique québécoise et le gouvernement doit jouer un rôle de premier plan pour assurer sa protection. Je demande donc au gouvernement qu'il donne l'exemple et qu'il impose à ses ministères de publier ses publicités dans les médias québécois. » Isabelle Melançon, députée de Verdun et porte-parole de l'opposition officielle en matière de culture et de communications

Rappelons qu'une commission parlementaire sur l'avenir des médias de l'information se  penche actuellement sur le sujet afin d'élaborer des solutions visant à permettre aux médias de l'information de vivre et non plus de survivre partout sur le territoire du Québec. Nous invitons d'ailleurs les groupes qui souhaiteraient participer à soumettre un mémoire en s'adressant à la Secrétaire de la Commission de la culture et de l'éducation. http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/cce/mandats/Mandat-40735/index.html

La députée de Verdun met de l'avant, encore une fois, une solution concrète auprès du gouvernement caquiste en matière de culture et communications. Souvenons-nous qu'elle a proposé à la ministre de la Culture de mettre sur pied un fonds dédié à la culture à même les sommes perçues depuis le 1er janvier 2019 auprès de Netflix.  

Nous nous réjouissons de l'appui unanime de l'Assemblée nationale à la motion suivante présentée par Mme Melançon :

« Attendu que l'offre d'une information québécoise de qualité et diversifiée est essentielle pour la vitalité de la vie démocratique québécoise et que le gouvernement du Québec doit jouer un rôle d'avant plan dans sa protection;

Attendu que les médias d'information du Québec traversent une situation de viabilité difficile;

Que l'Assemblée nationale demande du gouvernement une réelle exemplarité dans ses dépenses publicitaires, afin de contrer l'exode des revenus publicitaires des médias traditionnels vers les plateformes numériques étrangères et de garantir la justice fiscale entre celles-ci et les entreprises québécoises;

Qu'elle demande au gouvernement de revoir rapidement l'ensemble des politiques gouvernementales en matière de publicités, afin d'assurer que les dépenses publicitaires du gouvernement favorisent un équilibre dans les revenus des médias régionaux et nationaux;

Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement d'exiger des ministères et organismes de concentrer leurs dépenses publicitaires vers les entreprises de presse du Québec. »

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2019/02/c9619.html

Partager