Le Parti Québécois veut que la lumière soit faite sur le vol de données personnelles du Mouvement Desjardins

QUÉBEC, le 9 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Le chef parlementaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé, et le leader parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de finances, Martin Ouellet, demandent la convocation d'une commission spéciale de l'Assemblée nationale pour obtenir des explications concernant le vol de données personnelles de 2,9 millions de Québécois.

« Nos concitoyens sont extrêmement préoccupés par la perte de leurs données personnelles suite à ce vol sans précédent. C'est le rôle de leurs députés d'obtenir des réponses à leurs questions. Nous demandons donc à ce que l'Assemblée nationale soit convoquée dans les plus brefs délais, de manière exceptionnelle, pour que des élus de tous les partis politiques puissent étudier cet enjeu urgent. Malgré la pause estivale, la commission doit se réunir le plus rapidement possible pour éclairer les millions de Québécois touchés », a réclamé Pascal Bérubé.

« Desjardins, une grande institution financière dont les Québécois sont fiers, a été victime d'un vol de données personnelles d'une ampleur jamais vue au Québec. Les Québécois sont en droit de se demander comment un tel vol a pu échapper aux autorités réglementaires, mais aussi ce qu'il adviendra de leurs données dans l'avenir. Nous souhaitons donc entendre les dirigeants de l'Autorité des marchés financiers, du Mouvement Desjardins et d'Equifax Inc. ainsi que des experts en sécurité informatique et tout autre intervenant pertinent devant la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale d'ici la fin du mois de juillet », a précisé Martin Ouellet.

Cette demande de convocation exceptionnelle a été formulée aujourd'hui au président de l'Assemblée nationale, François Paradis, et au Premier ministre du Québec, François Legault. Une copie de la lettre est jointe à ce communiqué de presse.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/09/c3350.html

Partager