Entente entre le maire des Îles et le chantier Davie - Un pas dans la bonne direction

QUÉBEC, le 3 juin 2019 /CNW Telbec/ - Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, se réjouit du fait que le maire des Îles, Jonathan Lapierre, le chantier maritime Davie et l'Association des fournisseurs du chantier comptent collaborer pour la construction du navire qui remplacera le CTMA Vacancier.

Il s'agit d'un changement d'approche que le député souhaitait depuis longtemps. « Je répète depuis des mois que le remplacement du Vacancier doit se faire dans une perspective gagnante à la fois pour les Madelinots, les travailleurs de la Davie et les fournisseurs du chantier. Je suis heureux que le maire Lapierre se soit rallié à cette vision d'un projet économique rassembleur, aussi avantageux pour la communauté des Îles que pour la région de Québec », a‑t‑il d'emblée déclaré.

Le député entend d'ailleurs faire valoir cette approche gagnant-gagnant à la ministre responsable de la région, Marie‑Eve Proulx, lors d'une rencontre prévue ce matin. Il soulignera, entre autres, que le projet de construction d'un nouveau navire pour poursuivre les opérations cargo-croisières entre les Îles et Montréal sera créateur de centaines d'emplois bien rémunérés au Québec et générateur de retombées de près de un milliard de dollars dans la chaîne d'approvisionnement. Qui plus est, pour l'archipel, il permettra la consolidation de plus d'une centaine d'emplois au sein du service de croisières de la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA), le projet touristique le plus important et le plus réussi des 25 dernières années.

Rappelons qu'à la suite du retrait du maire Lapierre du comité interministériel sur la desserte maritime, sur fond de déception et d'inquiétude, le député Arseneau avait appelé le ministre des Transports, François Bonnardel, à intervenir activement dans le dossier afin que le scénario retenu réponde aux objectifs initiaux, soit d'assurer le transport de marchandises, de consolider l'exceptionnel service de croisière et les nombreux emplois qui y sont associés, ainsi que de fournir un nouveau navire conforme aux besoins et aux attentes des citoyens et des visiteurs.

« Dans ce dossier, l'heure n'est plus à la méfiance, mais à la collaboration; le chantier Davie est un allié pour les Îles. Ce changement de ton du maire Lapierre à l'égard du plus grand chantier maritime au Québec ouvre ainsi la porte à une alliance stratégique à laquelle le gouvernement ne peut rester insensible », a ajouté Joël Arseneau.

Le député rappelle qu'une décision définitive est attendue le 12 juin prochain. D'ici là, il entend, en collaboration avec les ministres Bonnardel et Proulx et le maire Lapierre, suivre le dossier de près afin de s'assurer qu'elle soit positive, tant pour l'archipel que pour l'ensemble du Québec.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2019/03/c6081.html

Partager