Déclaration commune des députées Hélène David, Manon Massé et Lorraine Richard

QUÉBEC, le 17 mai 2019 /CNW Telbec/ - Les députées de Marguerite-Bourgeoys, Hélène David, de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, et de Duplessis, Lorraine Richard, unissent leur voix pour faire la déclaration suivante :

« Nous sommes déçues de constater que la démarche du gouvernement en vue de mettre sur pied une commission spéciale sur la protection de la jeunesse vise davantage à informer qu'à impliquer les autres partis politiques représentés à l'Assemblée nationale.

Lors de la rencontre tenue hier après-midi, nous avions convenu que les décisions seraient prises par consensus des quatre partis politiques. Nous pensions que le ministre Lionel Carmant avait entendu le message uni en faveur de la transpartisanerie.

Nous voulons tous travailler ensemble pour améliorer la protection de la jeunesse. Il s'agit d'un mauvais départ pour une démarche qui devait tous nous unir autour d'un sujet des plus importants. Nous tendons la main au gouvernement et souhaitons que pour la suite, le gouvernement travaillera davantage dans une optique de collaboration avec les oppositions. »

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2019/17/c0472.html

Partager