Avenir des médias d'information - Harold LeBel réclame que la commission parlementaire se déplace en région

QUÉBEC, le 26 avril 2019 /CNW Telbec/ - Le député de Rimouski et porte-parole du Parti Québécois en matière de développement régional et de ruralité, Harold LeBel, a déposé une demande à la Commission de la culture et de l'Éducation (CCE) pour que les auditions concernant l'avenir des médias d'information régionaux se tiennent dans les régions.

EN BREF

  • Les membres de la CCE doivent bientôt se pencher sur l'avenir des médias d'information.
  • Les auditions concernant les médias régionaux doivent se tenir hors des grands centres.
  • Une commission itinérante, dans ce dossier, serait synonyme de respect, prouverait le sérieux de la démarche et améliorerait l'accès aux auditions.

Rappelons d'abord que le 21 mars 2019, la Commission de la culture et de l'éducation a accepté de se donner un mandat d'initiative sur l'avenir des médias d'information, et ce, afin de dresser un portrait des médias locaux, régionaux et nationaux du Québec. De plus, ses membres seront appelés à identifier des pistes de solution quant aux défis que représentent, notamment, le financement aux entreprises et aux organismes dans un souci d'équité fiscale, la valorisation du rôle local de l'information, la viabilité des modèles d'affaires et l'indépendance des médias locaux.

Aux yeux du député de Rimouski, pour que l'exercice soit un succès, les auditions en lien avec les médias régionaux doivent se tenir en région, puisque c'est là que se trouvent celles et ceux qu'elles concernent. « En se rendant sur place plutôt qu'en sollicitant leur présence à Québec, les membres de la commission témoigneraient d'un respect élémentaire envers les citoyens et les organisations intéressés par l'avenir des médias locaux et régionaux. L'accès aux auditions serait en outre grandement amélioré », a‑t‑il fait valoir.

« Trancher le sort des régions éloignées tout en demeurant dans la capitale enverrait un curieux message, a ajouté Harold LeBel. À l'inverse, une commission itinérante prouverait que l'Assemblée nationale est sérieuse lorsqu'elle affirme qu'au Québec, l'information locale et régionale est importante. »

Le porte-parole souhaite donc vivement que le président de la CCE, le député de LaFontaine, Marc Tanguay, ainsi que les membres de la commission donnent rapidement une suite positive à sa demande.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/26/c4470.html

Partager