Le Bureau des enquêtes indépendantes prend en charge une enquête à Waskaganish

LONGUEUIL, QC, le 2 janv. 2018 /CNW Telbec/ - Le Bureau des enquêtes indépendantes enquête sur le décès d'un homme de 24 ans survenu lors de sa détention par le Eeyou Eenou Police Force à Waskaganish.

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggèrent ce qui suit :

- Vers 13 h 00 le 1er janvier 2018, des policiers auraient procédé à l'arrestation d'un homme qui aurait été sous l'influence d'alcool et de drogues selon ses proches.
- Vers 23 h 00, alors que l'homme était détenu au poste de police, il se serait plaint de douleurs au niveau de l'estomac.
- Il aurait été transféré par ambulance vers une clinique médicale à 23 h 20.  
- Son décès a été constaté à 3 h 00.

L'enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes.

7 enquêteurs du BEI ont été chargés d'enquêter sur cet événement et l'heure d'arrivée prévue (HAP) à la publication de ce communiqué est 18 h 00. 

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le BEI a fait appel à la Sûreté du Québec pour agir comme corps de police de soutien dans cette enquête. La SQ fournira 1 technicien en identité judiciaire qui travaillera sous la supervision des enquêteurs du BEI.   

Aucune autre information n'est disponible actuellement.

En raison de la grève des membres du Syndicat des professionnelles et des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), le BEI se voit temporairement dans l'obligation de modifier son processus de communication lors du déclenchement d'une enquête indépendante.  Ainsi, le communiqué relatif à l'enquête est diffusé sur le fil de presse CNW et relayé via Twitter.

Le site Web sera mis à jour pendant les heures normales de travail, soit entre 8 h 30 et 16 h 30, du lundi au vendredi, sauf les jours fériés.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête, à la demande du ministre de la Sécurité publique, dans tous les cas où une personne autre qu'un policier en service, décède ou subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2018/02/c8302.html

Partager