Québec autorise le projet d'interconnexion Québec-New Hampshire d'Hydro-Québec en Estrie

QUÉBEC, le 21 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec a délivré à Hydro-Québec les autorisations nécessaires, permettant la construction du projet d'interconnexion Québec-New Hampshire. La ligne d'interconnexion projetée permettra d'accroître la capacité d'exportation du réseau d'Hydro-Québec vers le marché de la Nouvelle-Angleterre.

Le passage de cette ligne, dans la Forêt communautaire Hereford, était initialement prévu en mode aérien. Le 20 novembre dernier, Hydro-Québec a soumis au gouvernement les documents nécessaires pour qu'il puisse étudier la possibilité d'enfouir une portion de la ligne dans un secteur de cette forêt. Le 11 décembre dernier, la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) a rendu un avis favorable au gouvernement dans ce dossier, et le Conseil des ministres y a donné suite aujourd'hui.

Rappelons que les coûts supplémentaires de cet enfouissement n'auront pas d'impact sur la facture d'électricité des Québécois comme ils seront payés à même les revenus générés par les exportations.

Afin d'obtenir une autorisation du gouvernement, le projet a également fait l'objet de la procédure d'évaluation et d'examen des impacts sur l'environnement, laquelle comprend une phase publique sous la responsabilité du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). Les mesures d'atténuation et de compensation proposées par Hydro-Québec, et les conditions prévues dans le certificat d'autorisation gouvernemental concernant les enjeux du projet,  permettent de minimiser les impacts sur l'environnement, notamment sur la faune et ses habitats. Ces mesures rendent le projet acceptable sur le plan environnemental, permettant ainsi l'émission d'un certificat d'autorisation.

Citations :

« Le projet d'interconnexion Québec-New Hampshire offre au Québec une autre occasion de concilier développement économique et protection de l'environnement. Suite à des analyses rigoureuses, nous avons établi que cette option écologiquement responsable permettra au Québec d'offrir une solution énergétique propre à son voisin du sud. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Nous avons franchi une étape primordiale avant de pouvoir débuter la construction. En plus de répondre aux objectifs de la Politique énergétique 2030, ce projet est particulièrement intéressant dans la mesure où le Québec produit de l'électricité  propre et que plusieurs marchés voisins se sont fixé des cibles de réduction de GES. »

Pierre Moreau, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles

Faits saillants :

  • Le gouvernement du Québec a délivré à Hydro-Québec les autorisations nécessaires, permettant la construction du projet d'interconnexion Québec-New Hampshire.
  • Aux États-Unis, le projet de ligne de transport d'électricité Northern Pass, piloté par le partenaire américain d'Hydro-Québec, Eversource Energy,  a déjà obtenu son permis présidentiel.
  • L'interconnexion Québec-New Hampshire, reliée à la ligne Northern Pass aux États-Unis, fait partie des trois projets de transport d'électricité déposés par Hydro-Québec et des partenaires américains dans le cadre de l'appel de propositions du Massachusetts visant l'acquisition de 9,45 TWh d'énergie propre et fiable.
  • Depuis 2006, les exportations d'Hydro-Québec ont généré plus de 7 milliards de dollars de profits.

 

Source :

 

Geneviève Benoit

Attachée de presse de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques

Tél. : 418 521‑3911

 

Catherine Poulin

Attachée de presse du ministre
de l'Énergie et des Ressources
naturelles

Tél. : 418 643-7295

Information :


Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991  

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2017/21/c1004.html

Share