Projet de loi 34 - La CAQ a menti aux Québécoises et aux Québécois

QUÉBEC, le 8 déc. 2019 /CNW/ - En marge de l'adoption, sous bâillon, du projet de loi 34 sur les tarifs d'Hydro, la députée solidaire de Mercier, Ruba Ghazal, a accusé la CAQ d'avoir menti aux Québécoises et aux Québécois. Selon Mme Ghazal, les clients d'Hydro doivent maintenant se préparer à une augmentation substantielle de leur facture d'électricité.

« La CAQ avait promis de redonner le 1,5 milliard $ perçus en trop par Hydro-Québec, mais la population ne reverra jamais la couleur de son argent. Tout ce que les gens vont trouver sous le sapin de Noël, c'est des augmentations de tarif. Sous des faux prétextes, le projet de loi 34 va empêcher la Régie de l'énergie de protéger les clients d'Hydro-Québec. Le premier ministre a menti aux Québécoises et aux Québécois pour réaliser les fantasmes des patrons d'Hydro-Québec: arnaquer les gens ordinaires sans se fatiguer », a déclaré la responsable solidaire de la transition économique et énergétique.

Le projet de loi 34 attire des critiques unanimes: Option consommateurs, la FCEI, l'Association québécoise des consommateurs industriels d'électricité et la FADOQ, entre autres, ont rejoint l'ensemble des oppositions pour dénoncer la réforme anti-consommateurs du ministre Julien. 

François Legault n'en fait qu'à sa tête 

Quant à elle, la cheffe parlementaire de Québec solidaire, Manon Massé, a mis le premier ministre en garde: les Québécoises et les Québécois veulent un gouvernement qui écoute au lieu de bâillonner. 

« Trois bâillons en 6 mois, c'est un véritable déni de démocratie. Le premier ministre a peur que les oppositions regardent ses projets de loi de trop près et que les Québécoises et les Québécois réalisent à quel point ils se font avoir. Un bon gouvernement respecte l'Assemblée nationale, consulte la société civile et écoute les experts. À force de vouloir aller trop vite, le gouvernement Legault multiplie les erreurs. Quand ça sort tout croche de la chaîne de montage, ça va sortir tout croche sur les étagères. Les Québécois vont se rendre compte qu'ils doivent attacher leur ceinture parce que leur gouvernement fonce dans le mur! » a martelé Mme Massé. 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2019/08/c2028.html

Partager