Le gouvernement du Québec va de l'avant avec le prolongement de la route 138 sur la Basse-Côte-Nord

SEPT-ÎLES, QC, le 2 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, et le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, ont confirmé aujourd'hui que le gouvernement du Québec va de l'avant avec le prolongement de la route 138, en Basse-Côte-Nord.

Un appel d'offres public pour la mise à jour de l'étude d'opportunité est maintenant publié. Cette étude permettra de recueillir l'ensemble des données nécessaires afin de déterminer les meilleurs scénarios pour les tronçons entre La Romaine et Tête-à-la-Baleine ainsi qu'entre La Tabatière et Vieux-Fort.

Le projet de prolongement de la route 138 a toujours été une priorité pour le gouvernement. C'est un projet qui s'avère vital pour le développement économique et social de la Basse-Côte-Nord.

Plus d'un demi-milliard dans les infrastructures de la région

Les deux ministres ont également profité de leur passage à Sept-Îles pour annoncer que le gouvernement du Québec investira 538 889 000 $ d'ici 2022 afin d'entretenir et d'améliorer ses réseaux routiers et aéroportuaires dans la région de la Côte-Nord. Cette somme entraînera des retombées économiques et sociales importantes, contribuera à la relance économique avec la création et le maintien d'emplois, et assurera l'entretien et la sécurité des infrastructures.

Citations 

« Nous sommes heureux d'annoncer cette bonne nouvelle aux résidents de la Côte-Nord. Le projet de prolongement de la route 138 est un projet d'envergure et qui tient à cœur aux citoyens de la région et à votre gouvernement. Il permettra non seulement d'assurer la mobilité des citoyens du secteur, mais aussi de favoriser les liens économiques avec le reste de la province et celle de Terre-Neuve-et-Labrador. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Avec ces annonces, le gouvernement réitère l'importance qu'il accorde au développement de la Basse-Côte-Nord. Le tracé complet du projet est maintenant en préparation, et des sommes sont provisionnées à cet effet. Le lancement de l'appel d'offres pour la mise à jour de l'étude d'opportunité permettra de poursuivre le travail pour faire avancer le projet. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Faits saillants

  • Le projet a pour objectif de relier les localités de la Basse-Côte-Nord entre elles et avec le reste du Québec, tout en soutenant le développement du territoire nordique.
  • La réalisation des deux tronçons à l'étude représente des travaux complexes et de grande envergure :
    • Il y aurait environ 300 km de route à construire et 3 500 traversées de cours d'eau.
    • Diverses études restent à réaliser, notamment une étude d'opportunité et une étude de reconnaissance des sols.
  • Deux autres tronçons sont inscrits au Plan québécois des infrastructures, dans la catégorie « en planification », soit ceux qui sont situés entre Kegaska et La Romaine, ainsi qu'entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière.
    • Des travaux de déboisement ont été réalisés en 2019 par la communauté innue d'Unamen Shipu sur 8 km dans le secteur de La Romaine
    • Des travaux de forage sont en cours sur ces tronçons. Les données recueillies permettront de terminer la préparation du projet.
  • Le projet est assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d'infrastructure publique, un processus qui détermine et encadre les mesures requises pour assurer la gestion rigoureuse des projets d'envergure.
  • Les tronçons entre Kegaska et La Romaine et entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière seront financés par la Société du Plan Nord et le ministère des Transports.

Liens connexes

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2020/02/c3038.html

Partager