Le gouvernement du Québec soutient la création de la Chaire de recherche en génie côtier de l'UQAR

RIMOUSKI, QC, le 27 mai 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, et la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, ont annoncé aujourd'hui une aide financière de 450 000 $ sur cinq ans à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) pour soutenir la création de la Chaire de recherche en génie côtier.

Cette chaire de recherche aura pour but de développer des connaissances de pointe et de proposer des solutions concrètes et novatrices en vue de réduire la vulnérabilité des infrastructures côtières face aux changements climatiques. Ce financement témoigne, de manière éloquente, de la volonté très ferme du ministère des Transports d'assurer la pérennité et la sécurité de ses installations stratégiques.

Citations

« Dans l'est du Québec, près de 60 % des routes nationales sont situées à moins de 500 mètres des côtes. Par conséquent, ces routes sont davantage soumises aux aléas climatiques. En finançant la mise en place de cette nouvelle chaire de recherche, nous contribuons ainsi au développement de solutions de stabilisation et de protection bien adaptées à la réalité de nos infrastructures côtières, ce qui permettra d'assurer des déplacements sécuritaires pour tous les usagers de la route. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« L'UQAR possède déjà une expertise unique en matière de dynamique côtière. Ainsi, la création de cette chaire de recherche ajoute une capacité supplémentaire d'innovations dans la région, en plus de contribuer à la formation d'une main-d'œuvre qualifiée. La préservation de nos côtes est un enjeu majeur pour le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Notre gouvernement souhaite contribuer à la recherche de solutions pour lutter contre l'érosion et permettre l'émergence de nouvelles initiatives dans la région. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants

  • Le ministère des Transports soutient les chaires de recherche pour :
    • assurer le développement d'une expertise de pointe dans certains domaines prioritaires où il n'existe généralement pas de programmes d'enseignement et de recherche universitaires;
    • contribuer au développement des connaissances en appui à sa mission, soit d'assurer, sur tout le territoire, la mobilité durable des personnes et des marchandises par des systèmes de transport efficaces et sécuritaires qui contribuent au développement du Québec;
    • former une main-d'œuvre hautement qualifiée.
  • La chaire de recherche est proposée en complémentarité au nouveau programme de génie civil, avec concentration en génie côtier, qui a débuté en septembre 2019.

Liens connexes

Université du Québec à Rimouski

Investissements routiers, maritimes, ferroviaires et aéroportuaires 2020-2022

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2020/27/c2352.html

Partager