Un nouveau bâtiment pour le GMF-U de la Vallée de l'Or

VAL-D'OR, QC, le 4 juill. 2019 /CNW Telbec/ - La ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, a annoncé aujourd'hui qu'un nouvel édifice sera construit afin d'accueillir le groupe de médecine de famille universitaire (GMF-U) de la Vallée-de-l'Or.

Le gouvernement autorise ainsi la phase de conception du projet, qui consiste en une nouvelle construction d'environ 1700 m2 sur le site de l'Hôpital de Val-d'Or.

Depuis 2014, le GMF-U est hébergé dans un complexe modulaire temporaire dont le contrat de location arrivera à échéance en mars 2021. Une solution immobilière permanente est nécessaire afin de mieux répondre aux besoins croissants de la population et de la relève en santé, alors que les locaux présentent plusieurs limitations notamment liées à l'exiguïté des lieux, aux déficiences importantes sur le plan technique et à l'absence de local réservé à la recherche.

Citations :
« Je suis très heureuse de donner l'autorisation à ce projet important pour la population de Val‑d'Or et des environs. En plus de permettre d'accueillir les usagers dans des nouveaux espaces mieux adaptés et plus conviviaux, la nouvelle construction offrira un lieu de pratique attractif pour les futurs médecins de famille. Nous nous sommes engagés à investir dans les différentes régions du Québec afin d'offrir des soins et des services de proximité de qualité, et notre appui à ce projet le démontre. »
Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

« La concrétisation de ce projet sera un gain important pour la population en matière de santé, et je suis très fier que notre gouvernement ait décidé de le soutenir. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les usagers et les équipes compétentes et professionnelles qui en prennent soin. Soyez assurés que je suivrai les prochaines étapes de ce projet avec grand intérêt. »
Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d'Abitibi-Est

Faits saillants :
La gestion du projet est confiée au Centre de santé et de services sociaux de l'Abitibi‑Témiscamingue (CISSS). Dans un premier temps, le CISSS procédera à l'élaboration d'un programme fonctionnel et technique. Lorsque ce dernier aura reçu un accord favorable du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les phases de conception du projet et de réalisation du concept pourront être amorcées.

Le projet est pour l'instant estimé à 9,8 M$ et sera entièrement financé par le MSSS.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/04/c2482.html

Partager