La fin du temps supplémentaire obligatoire pour les infirmières : nous y arriverons ensemble !

QUÉBEC, le 2 avril 2019 /CNW Telbec/ - La ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, prend note de l'appel lancé aujourd'hui par la Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec (FIQ) à ses membres. Le syndicat a demandé à ses professionnels de ne pas faire d'heures supplémentaires obligatoires le 8 avril prochain.

La ministre de la Santé et des Services sociaux partage l'objectif des professionnels de la santé et travaille déjà à mettre fin au temps supplémentaire obligatoire (TSO) au cours de son mandat. « C'est un engagement ferme », affirme Danielle McCann. « Nous ajoutons dès cette année 200 M$ afin d'embaucher du personnel soignant dans nos CHSLD, nos hôpitaux et d'autres établissements. C'est un pas énorme dans la bonne direction. En travaillant ensemble, on va y arriver! J'ai rencontré la FIQ à de nombreuses reprises depuis que je suis en poste. »

Afin que l'action du 8 avril se déroule bien, Danielle McCann invite tous les établissements de santé et de services sociaux à se préparer dès maintenant. « Je demande aux PDG des établissements de faire appel à toutes les ressources disponibles, même à ceux et à celles qui ont quitté le réseau, pour venir aider leurs collègues », affirme Danielle McCann. « Je dis à nos  retraités et retraitées : revenez pour aider vos collègues! On a besoin de vous! »

Bien qu'elle partage l'objectif de mettre fin au TSO, la ministre McCann tient à rappeler que la santé et la sécurité des patients ne doivent en aucun cas être mises en péril par le geste symbolique de la FIQ. Le recours au temps supplémentaire obligatoire (TSO) fait partie des obligations professionnelles des infirmières. La ministre reconnaît toutefois que la réforme de l'ancien gouvernement a déstabilisé le réseau. « Notre gouvernement travaille fort pour redonner de l'oxygène aux professionnels de la santé, pour réparer notre réseau. Nous avons besoin de l'effort de tout le monde pour soutenir notre personnel, incluant nos infirmiers et nos infirmières qui ont quitté le réseau au cours des dernières années. Qu'ils reviennent nous aider, aider leurs collègues, aider les Québécois! »

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/02/c8110.html

Share