L'agence de notation DBRS hausse la cote de crédit du Québec

QUÉBEC, le 12 nov. 2019 /CNW Telbec/ - L'agence de notation DBRS Morningstar a annoncé aujourd'hui l'augmentation de la cote de crédit du Québec d'un échelon, soit de « A (high) » à « AA (low) ». Une cote de crédit dans la catégorie « AA » de la part de DBRS est une première pour le Québec.

DBRS était jusqu'à maintenant la seule agence de notation qui attribuait au Québec une cote de crédit inférieure à la catégorie « AA ». Cette cote était inchangée depuis 2006.

Cette hausse de la cote de crédit du Québec s'explique par la performance remarquable de l'économie québécoise de même que par la gestion responsable des finances publiques, notamment grâce à une réduction significative du poids de la dette. Le gouvernement, dans Le point sur la situation économique et financière de novembre 2019, prévoit un cadre financier à l'équilibre ainsi que l'atteinte de l'objectif de réduction de la dette brute à 45 % du PIB au cours de la présente année financière, soit six ans plus tôt que prévu. L'objectif de réduction de la dette représentant les déficits à 17 % du PIB devrait être atteint, quant à lui, en 2023-2024.

Dans son communiqué, DBRS souligne l'orientation du gouvernement axée sur la croissance du potentiel économique. Depuis son entrée en fonction en octobre 2018, le gouvernement a mis de l'avant des actions pour retourner de l'argent aux Québécois afin de hausser leur revenu disponible, pour accroître la participation au marché du travail de même que pour stimuler l'investissement privé. Il a également réinvesti dans l'amélioration de la qualité des services publics, notamment en éducation et en santé.

Citation :

« Cette révision favorable de la part de DBRS de la cote de crédit du Québec est une excellente nouvelle. Elle confirme que les orientations que nous poursuivons, qui consistent à améliorer la qualité des services, à accroître le potentiel économique du Québec, à maintenir l'équilibre budgétaire et à réduire le poids de la dette, sont les bonnes. »

Eric Girard, ministre des Finances

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2019/12/c9202.html

Share