Vol de renseignements personnels chez Desjardins - Le ministre des Finances déposera un projet de loi

QUÉBEC, le 14 août 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre des Finances, M. Eric Girard, a annoncé mercredi son intention de déposer un projet de loi dans la foulée du vol de renseignements personnels chez Desjardins.

Avec ce projet de loi, le ministre souhaite introduire un encadrement des agences de crédit et offrir le gel ou le verrou du crédit, à l'instar de ce qui se fait présentement ailleurs dans le monde. Les modifications législatives proposées viseront ainsi à améliorer la protection des données financières des citoyens.

De plus, le ministre a annoncé qu'il a convenu avec le Mouvement Desjardins de resserrer sa gouvernance et sa gestion de risques dans le cadre du bilan amorcé en collaboration avec l'Autorité des marchés financiers.

Le ministre a tenu à rassurer les membres de Desjardins concernés et la population en général. En effet, la situation est gérée de façon adéquate par l'institution financière, sous l'œil attentif de l'Autorité des marchés financiers. Il a rappelé que les actifs financiers des membres sont garantis en cas de fraude. Il constate aussi l'inscription en grand nombre des membres de Desjardins aux services d'Equifax, ce qui contribuera à la prévention des fraudes. On ne rapporte d'ailleurs aucune augmentation des cas de fraude chez Desjardins depuis le vol de données.

Le ministre est d'avis que l'institution coopérative a réagi rapidement et de façon responsable en offrant notamment à ses membres un plan de protection et d'assistance gratuit contre le vol d'identité. Il dit comprendre par ailleurs l'inquiétude et l'insatisfaction des clients concernés, et c'est pourquoi il considère que des changements législatifs doivent être apportés.

Citation :

« Nous avons l'intention de mettre en place des mesures visant à accroître la protection des informations financières de tous les Québécois et Québécoises. L'incident chez Desjardins est regrettable, et je comprends que les Québécois soient inquiets. Nous sommes conscients qu'ils attendent du gouvernement des améliorations. »

Eric Girard, ministre des Finances

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2019/14/c2670.html

Share