Rectification des faits - CPE La Marinière

QUÉBEC, le 23 janv. 2018 /CNW Telbec/ - À la suite de l'information diffusée dans les médias selon laquelle la subvention de fonctionnement du CPE La Marinière a été réduite de 5 000 $ parce que ce dernier aurait inscrit « 24, 25 et 26 décembre » dans un formulaire du Ministère plutôt que « Veille de Noël » et « Noël », le ministère de la Famille tient à rectifier les faits.

Le Ministère précise que le CPE a effectivement fait l'objet d'un ajustement de subvention pour l'exercice financier 2016-2017 pour deux jours de fermeture, soit les 28 et 29 décembre, non prévus dans son entente de subvention conclue avec le Ministère, faisant en sorte qu'il aurait reçu des subventions sans y avoir droit.

L'ajustement relatif à ces deux jours, pour lesquels le CPE n'a pas offert de services, représente plutôt un ajustement de l'ordre de 3 000 $. Le 15 novembre, le CPE a été informé  qu'il pouvait demander une révision qui pourrait faire en sorte qu'il récupère, en tout ou en partie, le montant déduit. Le Ministère accompagnera le CPE pour qu'il remplisse, s'il le souhaite, la demande de révision de son rapport financier d'ici le 28 février 2018. À ce jour, il n'a toutefois pas reçu une telle demande de la part du CPE.

Le Ministère offre un soutien constant au CPE et l'accompagne pour trouver des solutions qui lui permettront de rétablir sa situation.

Faits saillants :

  • Le CPE reçoit annuellement une subvention de l'ordre de 500 000 $ du gouvernement du Québec.
  • Le 19 décembre 2017, une place additionnelle a été autorisée au CPE dans le cadre d'un appel de projets ciblé pour l'optimisation des groupes. Cette dernière contribuera au redressement de la situation financière du service de garde.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2018/23/c3686.html

Partager