Maintien des bâtiments et résorption du déficit de maintien - Grand rattrapage : plus de 75 M$ pour rénover les écoles du Bas-Saint-Laurent

/CNW Telbec/ - La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, se réjouit de l'annonce faite par le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, selon laquelle plus de 75 millions de dollars seront investis pour la rénovation des écoles du Bas-Saint-Laurent.

QUÉBEC, le 24 sept. 2019 Citations :

« Grâce à ces investissements, les élèves, les enseignants et les membres du personnel bénéficieront d'installations de qualité qui créeront des milieux de vie dynamiques. Ces travaux de rénovation rendront également nos bâtiments scolaires plus sécuritaires. Je suis très heureuse de l'annonce de ces investissements pour les écoles de la région du Bas-Saint-Laurent. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Plus de 30 millions de dollars iront à la rénovation des écoles des commissions scolaires du Fleuve-et-des-Lac et de Kamouraska-Rivière-du-Loup situées dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata. Ces deux commissions scolaires pourront alors procéder à des travaux de rénovation qui assureront une plus grande pérennité de leurs établissements scolaires pour le mieux-être des élèves, des enseignants et du personnel scolaire. »

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata

« Toutes les études le prouvent : les milieux de vie dans lesquels évoluent nos élèves ont une incidence directe sur leur motivation scolaire, sur la qualité de leurs apprentissages et sur leur réussite. Tout gouvernement qui fait de l'éducation une vraie priorité devrait avoir à cœur le maintien des écoles en bon état. C'est notre cas. Nous lançons donc une opération grand rattrapage pour retaper nos écoles, qui ont tant manqué d'amour dans les dernières années. C'est une excellente nouvelle non seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants et pour tout le personnel scolaire. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Dans le cadre du discours sur le budget 2019-2020, le gouvernement du Québec a annoncé, pour le réseau des commissions scolaires, des enveloppes en maintien d'actifs immobiliers dans le but d'assurer la pérennité du parc immobilier scolaire.
  • L'enveloppe annoncée prévoit également des sommes minimales pour les années scolaires 2020-2021 à 2021-2022 dans le but d'améliorer la planification de certains travaux de maintien des bâtiments.
  • Pour l'année 2019-2020, le gouvernement du Québec porte à 2,3 milliards de dollars l'enveloppe consacrée au maintien des bâtiments et à la résorption du déficit de maintien pour l'ensemble du Québec.
  • Pour le Bas-Saint-Laurent, il s'agit d'une augmentation de 206,9 % par rapport à l'année précédente.
  • Ces sommes pour la rénovation de nos écoles viennent s'ajouter à un investissement sans précédent de 1,7 milliard de dollars annoncé plus tôt cet été pour la construction et l'agrandissement d'écoles.
  • Les montants pour chacune des régions du Québec seront dévoilés dans les prochaines semaines par les ministres titulaires.
  • La liste complète des projets de rénovation, par écoles, sera connue pour sa part au cours de l'automne.

 

Voici la répartition des montants par commissions scolaires :


Commission scolaire

Montant

des Monts-et-Marées

24 876 864 $

des Phares

21 236 404 $

du Fleuve-et-des-Lacs

12 341 949 $

de Kamouraska-Rivière-du-Loup

19 407 979 $


 

Total : 77 863 196 $

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2019/24/c7287.html

Partager