Maintien des bâtiments et résorption du déficit de maintien - Grand rattrapage : plus de 255 M$ pour rénover les écoles des commissions scolaires anglophones du Québec

QUÉBEC, le 24 sept. 2019 /CNW Telbec/ - Le député de Sainte-Rose et adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d'expression anglaise, M. Christopher Skeete, se réjouit de l'annonce faite par le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, M. Jean‑François Roberge, selon laquelle plus de 255 millions de dollars seront investis pour la rénovation des écoles des commissions scolaires anglophones du Québec.

Citations :

« Je suis très heureux de constater que les écoles des commissions scolaires anglophones pourront elles aussi compter sur des investissements majeurs, qui leur permettront de mettre à niveau leurs bâtiments, au plus grand bénéfice des élèves, des enseignants et des membres du personnel. Nous bâtissons tous les jours des ponts entre les communautés francophones et les Québécois d'expression anglaise et cette belle nouvelle est la preuve que le gouvernement travaille dans l'intérêt de tous les Québécois. »

Christopher Skeete, député de Sainte-Rose et adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d'expression anglaise

« À force de négliger l'entretien de leurs écoles, les Québécois en sont venus à avoir honte de celles-ci. Pourtant, nos écoles devraient être notre fierté! Au-delà de l'esthétisme, les études le prouvent : les milieux de vie dans lesquels évoluent les élèves ont une incidence directe sur leur motivation scolaire, sur la qualité de leurs apprentissages et sur leur réussite. Tout gouvernement qui fait de l'éducation une vraie priorité devrait avoir à cœur le maintien des écoles en bon état. C'est notre cas. Nous lançons donc une opération grand rattrapage pour retaper nos écoles, qui ont tant manqué d'amour dans les dernières années. C'est une excellente nouvelle non seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants et pour tout le personnel scolaire. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Dans le cadre du discours sur le budget 2019-2020, le gouvernement du Québec a annoncé, pour le réseau des commissions scolaires, des enveloppes en maintien d'actifs immobiliers dans le but d'assurer la pérennité du parc immobilier scolaire.
  • L'enveloppe annoncée prévoit également des sommes minimales pour les années scolaires 2020-2021 à 2021-2022 dans le but d'améliorer la planification de certains travaux de maintien des bâtiments.
  • Pour l'année 2019-2020, le gouvernement du Québec porte à 2,3 milliards de dollars l'enveloppe consacrée au maintien des bâtiments et à la résorption du déficit de maintien pour l'ensemble du Québec.
  • Pour les commissions scolaires anglophones, il s'agit d'une augmentation de 122,2 % par rapport à l'année précédente.
  • Ces sommes pour la rénovation de nos écoles viennent s'ajouter à un investissement sans précédent de 1,7 milliard de dollars annoncé plus tôt cet été pour la construction et l'agrandissement d'écoles.
  • Les montants pour chacune des régions du Québec seront dévoilés dans les prochaines semaines par les ministres titulaires.
  • Les projets de rénovation par école seront sélectionnés cet automne.

Voici la répartition des montants par commissions scolaires :

 

Commission scolaire

Montant

Central Québec

13 400 689 $

Eastern Shores

4 383 380 $

Eastern Townships

21 304 044 $

Riverside

19 703 883 $

Sir-Wilfrid-Laurier

27 722 362 $

Western Québec

18 691 628 $

English-Montréal

82 908 175 $

Lester-B.-Pearson

55 150 968 $

New Frontiers

12 527 079 $


Total : 255 792 208 $

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2019/24/c3340.html

Partager