La Presse et la crise des médias : Martine Ouellet propose un crédit d'impôt sur la masse salariale des journalistes

QUÉBEC, le 17 mai 2018 /CNW Telbec/ - La députée à l'Assemblée nationale, Martine Ouellet, a proposé, ce matin d'instaurer un crédit d'impôt sur la masse salariale des journalistes. Questionnant le gouvernement à ce sujet, elle a ensuite déposé une motion visant à maintenir la diversité d'accès à l'information. Le gouvernement Couillard a refusé la proposition.

« Les médias sont en crise depuis plusieurs années, a constaté la députée.  On l'a vu avec les hebdomadaires régionaux, avec les journaux imprimés, comme Le Soleil, par exemple, avec La Presse plus récemment.  Cette crise est principalement due aux pertes de revenus qui se sont réorientés vers les Facebook, Google et autres joueurs du genre dans le monde.  À l'ère des réseaux sociaux et des fakenews qui circulent, une information crédible, fouillée et articulée est un bien précieux, je dirais même un bien public », a-t-elle poursuivi.

Alors que le gouvernement libéral souhaite faire adopter à toute vapeur une loi pour appuyer la proposition de Power Corporation pour La Presse, Martine Ouellet plaide pour l'adoption de mesures ciblées pour le maintien des emplois des journalistes, plutôt que des mesures en mode cas par cas.

« En agissant ainsi, le gouvernement libéral créé des iniquités, ciblant des mesures particulières qui profitent à certains mais pas à tous.  Le crédit d'impôt sur la masse salariale des journalistes est une mesure discutée dans les différents milieux depuis déjà un certain temps.  C'est une mesure souple, ciblée sur l'information et universelle, bonne pour tous les modèles d'affaires », a avancé la députée.  « Pourquoi le gouvernement libéral qui souhaite que nous prenions de mesures exceptionnelles pour Power Corporation et La Presse, refuse-t-il de mettre en place une mesure universelle pour tous les journalistes, bonne pour toutes les structures d'entreprises? »

Voici la motion présentée par Martine Ouellet :

Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement du Québec de mettre en place un crédit d'impôt sur la masse salariale des journalistes afin d'apporter son soutien au maintien à la diversité d'accès à l'information avec une mesure accessible et équitable pour toutes les structures d'entreprises.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2018/17/c5422.html

Share