Bilan de la session parlementaire du gouvernement du Québec - Des résultats concrets au bénéfice de l'ensemble des Québécoises et Québécois

QUÉBEC, le 7 déc. 2018 /CNW Telbec/ - Moins de dix semaines suivant son élection, le gouvernement de François Legault a déjà posé des gestes concrets afin de répondre aux engagements pris lors de la campagne électorale. Ainsi, après avoir prononcé un discours d'ouverture où il faisait appel à la fierté et à l'audace des Québécoises et Québécois, le premier ministre a entrepris les travaux parlementaires avec comme objectif de répondre aux attentes exprimées par la population dans l'ensemble du Québec.

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, et le ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion et leader parlementaire du gouvernement, Simon Jolin-Barrette, ont rappelé, en point de presse, que l'État s'était fixé trois priorités, soit l'éducation, l'économie et la santé. Ils ont réaffirmé leur intention de gouverner pour l'ensemble des Québécoises et Québécois et de demeurer près des gens et de leurs préoccupations.

Mise à jour économique
D'entrée de jeu, ils ont fait valoir que la mise à jour économique du 3 décembre dernier permettra de remettre 1,7 milliard de dollars dans le portefeuille des familles et des aînés. Parmi les mesures annoncées, mentionnons la mise en place de l'Allocation famille, une mesure plus généreuse que l'ancien Soutien aux enfants pour les familles qui en ont plus d'un, le gel de la contribution additionnelle pour la garde d'enfants en services subventionnés, à compter de 2019, et ce, en attendant son abolition complète, et l'instauration, dès 2018, d'un montant pour le soutien aux aînés à faible revenu âgés de 70 ans et plus.

L'exercice a également été l'occasion, pour le gouvernement, d'annoncer des mesures afin de stimuler l'investissement des entreprises pour les aider à accroître leur productivité, de poursuivre les efforts pour lutter contre les changements climatiques et d'accélérer le remboursement de la dette, un geste très fort en faveur de l'équité entre les générations.

Bilan législatif
Par ailleurs, le leader parlementaire, M. Jolin-Barrette, a souligné que le gouvernement avait déjà déposé trois projets de loi afin de donner suite aux engagements pris en campagne électorale. Ainsi, il a mentionné le dépôt du projet de loi no 1 afin de renforcer l'indépendance de l'Unité permanente anticorruption, de la Sûreté du Québec et du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Il a également rappelé le dépôt du projet de loi no 2 afin de protéger les jeunes contre les méfaits du cannabis. Ce projet de loi prévoit notamment l'interdiction, pour toute personne âgée de moins de 21 ans, de posséder du cannabis, d'en donner, d'en acheter ou d'accéder aux points de vente.

Le ministre Jolin-Barrette a, de plus, mentionné le dépôt du projet de loi no 3, qui est un premier pas vers l'uniformisation de la taxe scolaire, au plus bas taux actuellement en vigueur, dans toutes les régions du Québec. Ce projet de loi vise à réduire le fardeau fiscal des contribuables québécois, tout en préservant l'intégrité des budgets des écoles du Québec et des services que celles-ci fournissent aux élèves.

Finalement, le ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion a réaffirmé son engagement pour que le Québec accueille 40 000 personnes immigrantes l'an prochain. Le Plan d'immigration du Québec pour l'année 2019, qu'il a déposé à l'Assemblée nationale, vise à réduire temporairement le nombre de personnes immigrantes afin de mieux les franciser, de les accompagner davantage dans leur intégration à la société québécoise et au marché du travail ainsi que de favoriser leur établissement durable.

Citations :

« Durant ces deux semaines intensives, les gens ont découvert une équipe solide, enthousiaste et extrêmement travaillante. Ils ont vu un gouvernement à l'œuvre, qui a déjà commencé à livrer la marchandise. Ils souhaitent des réalisations. Ils nous l'ont affirmé; ils ne veulent plus de promesses en l'air. Ce qui nous distingue du gouvernement précédent, c'est que nous sommes proches du monde. Notre gouvernement, c'est celui de tous les Québécois et Québécoises. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique

« La population a pu découvrir un caucus gouvernemental et un Conseil des ministres compétents, dévoués, travaillants et, surtout, pragmatiques. Cette session a marqué le coup d'envoi du changement tant souhaité par les Québécoises et Québécois. Nous pouvons être fiers du travail accompli par notre équipe. Il faut le dire : on fait ce qu'on a promis de faire. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion et leader parlementaire

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/07/c4634.html

Partager