Jeunes en mouvement vers l'emploi - Le ministre Jean Boulet annonce l'attribution d'une aide financière de 651 400 $ pour favoriser l'intégration à l'emploi de 280 personnes handicapées

MONTRÉAL, le 17 août 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce qu'une aide financière de 651 400 $ est accordée pour le projet Du STage à l'EmPloi (STEP), qui permettra d'accompagner 280 étudiants vivant avec un handicap dans le cadre d'un stage en entreprise et ainsi de préparer leur entrée sur le marché du travail. Cette aide provient du programme Jeunes en mouvement pour l'emploi (JME).

Proposé par le Regroupement des organismes spécialisés pour l'emploi des personnes handicapées (ROSEPH), le projet STEP permettra à environ 200 entreprises d'accueillir des étudiants finissant leur parcours de formation au cégep pour un stage d'une durée de 6 à 12 semaines. Le projet se déroulera d'août 2020 à mars 2022. L'organisme prévoit accompagner, à chacune des deux années du projet, 35 étudiants du Cégep Édouard-Montpetit, 35 étudiants du Cégep de Saint-Hyacinthe et 70 étudiants du Cégep du Vieux Montréal.

Mobiliser les jeunes
Le programme JME vise à mettre en œuvre des idées novatrices pour mobiliser les jeunes de 15 à 30 ans, en complémentarité des services publics d'emploi offerts sur l'ensemble du territoire québécois.

Rappelons que 104 projets, soit 95 régionaux et 9 nationaux, se partageront 54 894 500 $, répartis sur deux ans, dans le cadre du programme JME. Ces initiatives permettront à environ 5 600 jeunes de s'intégrer de façon durable au marché du travail ou d'être accompagnés dans leur processus de choix de carrière.

Ces projets sont subventionnés dans le cadre de l'Entente de contribution Canada-Québec en appui aux jeunes du Québec, à laquelle participe financièrement le gouvernement du Canada, plus précisément par l'intermédiaire du volet régional de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ).

Citations :

« Le stage constitue une étape importante de la formation générale parce qu'il favorise la transition vers le marché du travail. Compte tenu des défis supplémentaires que rencontrent les étudiants qui vivent avec un handicap, il importe de leur offrir un service adapté à leurs besoins lors de ce moment charnière de leur vie. Le projet STEP est essentiel, car il leur permettra de compléter les dernières étapes de leur formation avant d'atteindre l'emploi dont ils rêvent. L'avantage de ce projet est double : il facilite l'intégration à l'emploi des jeunes et il permet de sensibiliser les différents milieux de travail pour une intégration réussie de part et d'autre. Je suis fier de faire partie d'un gouvernement qui mise sur l'ensemble de ses talents pour relever les nombreux défis économiques auxquels fait face le Québec dans le contexte actuel de la pandémie. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Le gouvernement du Canada est fier de soutenir des programmes novateurs qui visent à aider les jeunes à réaliser leur potentiel et à joindre le marché du travail. En ces moments difficiles, nous devons prendre toutes les mesures possibles pour soutenir les jeunes, y compris ceux en situation de handicap, et les aider à tisser leur avenir. Le projet STEP, subventionné dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, est une belle occasion pour les jeunes Québécois d'acquérir des compétences et de recevoir la formation dont ils ont besoin pour s'intégrer au marché du travail, réaliser leur potentiel et entreprendre des carrières fructueuses. »

Carla Qualtrough, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées

Faits saillants :

  • Le ROSEPH est une association à but non lucratif qui regroupe 24 organismes mandatés par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale pour offrir des services directs d'aide à l'emploi aux personnes handicapées sur tout le territoire du Québec.
  • Les membres du ROSEPH accompagnent chaque année plus de 10 000 personnes dans leurs démarches d'intégration au marché du travail ou de maintien en emploi. Près de la moitié ont moins de 35 ans.
  • Cette annonce du ministre Boulet découle de l'appel de projets lancé en février dernier qui visait les organisations qui œuvrent auprès des jeunes ayant des difficultés à intégrer le marché du travail.
  • Avant la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, le Québec comptait 136 000 jeunes qui n'étaient ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEEF).
  • Les projets acceptés dans le cadre du programme JME amènent les jeunes à perfectionner leurs compétences ou leur offrent de l'accompagnement dans leur transition vers le marché du travail.
  • L'Entente de contribution Canada-Québec en appui aux jeunes du Québec dans le cadre de la SECJ du gouvernement du Canada est dotée d'une enveloppe d'environ 135 millions de dollars pour la période 2020-2025. Cette entente historique répond à une demande répétée depuis plus de 20 ans par le gouvernement du Québec pour assurer la maîtrise d'œuvre des mesures actives d'emploi sur son territoire.
  • La SECJ a été modernisée en 2019 pour offrir un vaste éventail de programmes visant à aider les jeunes à surmonter des obstacles à l'emploi et à acquérir les compétences, les aptitudes et l'expérience de travail nécessaires pour bien commencer leur carrière.
  • Le soutien des jeunes en matière d'emploi répond à l'un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du Ministère, soit d'augmenter l'intégration au marché du travail et le maintien en emploi.

Pour en savoir plus sur les activités du Ministère, suivez-le sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec 
twitter.com/Gouv_MTESS 
linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2020/17/c8234.html

Partager