Maladie débilitante chronique des cervidés - Le ministère atteint ses objectifs d'échantillonnage dans la zone de surveillance rehaussée

QUÉBEC, le 23 janv. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs dresse un bilan positif des opérations de détection et de contrôle de la maladie débilitante chronique des cervidés (MDC) dans la zone de surveillance rehaussée (ZSR). À ce jour, aucun cas de MDC n'a été détecté parmi les animaux analysés. 

Bilan pour la zone de surveillance rehaussée

Grâce à la collaboration des chasseurs, les objectifs d'échantillonnage ont été atteints. Le Ministère a reçu tous les résultats d'analyse des 1 358 échantillons de cerfs de Virginie provenant de la ZSR. Tous les résultats reçus sont négatifs, indiquant que si la maladie est présente dans la faune sauvage, elle touche peu d'animaux. Cet état de situation permet de croire qu'il est toujours possible d'éviter la propagation ou l'établissement de la maladie au Québec.

De plus, les modalités de chasse permissives appliquées dans les 17 municipalités comprises dans la ZSR en 2019 (Grenville, Notre-Dame-de-Bonsecours, Notre-Dame-de-la-Paix, Fassett, Namur, Saint-Émile-de-Suffolk, Amherst, Huberdeau, Arundel, Barkmere, Montcalm, Lac-des-Seize-Îles, Wentworth-Nord, Brownsburg-Chatham, Grenville-sur-la-Rouge, Harrington et Boileau) ont permis d'abaisser la population de cerfs afin de réduire le risque de propagation de la maladie. Ces modalités ont été mises en place sur la base d'expériences vécues aux États-Unis et en s'inspirant des meilleures pratiques.

Un bilan des opérations de surveillance ainsi que l'ensemble des résultats d'analyse sont mis à jour et disponibles en ligne à Québec.ca/maladiecervides.

La présence accrue des agents de protection de la faune sur le terrain ainsi que le civisme et le respect des chasseurs des régions des Laurentides et de l'Outaouais ont contribué au succès de la saison de chasse 2019.

Pour la saison 2020, les experts du Ministère se prononceront ce printemps sur les efforts de surveillance et les modalités de chasse à mettre en place.

Citations :

« Grâce à l'excellente collaboration des chasseurs, un nombre important d'animaux a pu être analysé et les densités de cerfs ont été réduites afin de limiter le risque de propagation de la maladie. Bien que l'on doive demeurer vigilants, les résultats sont encourageants et nous continuerons à déployer les efforts nécessaires pour protéger le cheptel québécois de cette maladie. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

« À titre de maire de Grenville-sur-la-Rouge, je suis heureux qu'aucun chevreuil parmi le cheptel sauvage ne soit atteint de la maladie et je remercie la population pour sa coopération parce que la chasse s'est déroulée de façon harmonieuse. La chasse est une activité économique importante que nous voulons préserver. La municipalité prendra tous les moyens dont elle dispose pour favoriser la reconstruction du cheptel et pour encadrer les activités d'élevage.

Je tiens à remercier le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour son professionnalisme et sa collaboration dans la gestion locale de cette crise. »

M. Tom Arnold, maire de Grenville-sur-la-Rouge

Faits saillants :

  • Le Québec est activement engagé dans la lutte contre cette maladie et a mis en place un réseau de surveillance et d'analyse des animaux. Aucun des cervidés sauvages testés jusqu'à maintenant n'était contaminé.
  • De nouvelles modalités de chasse au cerf de Virginie avaient été mises en place pour la saison 2019 afin d'éviter l'établissement de la MDC dans les 17 municipalités comprises dans la ZSR.
  • La MDC est une maladie dégénérative évolutive du système nerveux qui est toujours mortelle pour l'animal atteint. Elle affecte les cervidés, notamment les cerfs de Virginie et les orignaux, principales espèces de grand gibier chassées au Québec.
  • À ce jour, la MDC n'est pas considérée comme une maladie transmissible à l'humain. Cependant, Santé Canada recommande de ne pas consommer ou utiliser les tissus d'un animal infecté.

Liens connexes :
Pour tout savoir sur les opérations de détection et de contrôle de la MDC : Québec.ca/maladiecervides 

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
 
https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

Source :

Carl Charest


Directeur des communications et attaché de presse


Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune


et des Parcs et ministre responsable


de la région de l'Abitibi-Témiscamingue


et de la région du Nord-du-Québec


Tél. : 418 454-4817


carl.charest@mffp.gouv.qc.ca

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2020/23/c4051.html

Partager