Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce des nouveautés pour la gestion de cinq espèces fauniques

QUÉBEC, le 18 déc. 2019 /CNW Telbec/ - Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce de nouvelles modalités de chasse, de pêche et de piégeage, dès 2020, pour le cerf de Virginie, l'ours noir, le dindon sauvage, l'omble de fontaine et le touladi.

Les plans de gestion de ces espèces ont été réalisés ou revus avec la collaboration des partenaires nationaux et régionaux de même que des communautés autochtones dans le but d'offrir des produits de chasse, de pêche et de piégeage plus attrayants ainsi que d'alléger et de simplifier la réglementation pour les utilisateurs. Les possibilités pour les clientèles sont élargies, tout en respectant le potentiel de récolte, ce qui favorise du même coup les retombées économiques régionales. Les plans de gestion ont également pour but d'optimiser la conservation et la mise en valeur des espèces, de favoriser leur cohabitation avec les citoyens ainsi que d'améliorer l'acquisition de connaissances relatives à ces espèces.

Faune terrestre : nouveaux plans de gestion pour le cerf de Virginie et l'ours noir et bilan de mi-parcours du plan de gestion du dindon sauvage

Le plan de gestion du cerf de Virginie au Québec 2020-2027, le plan de gestion de l'ours noir au Québec 2020-2027 et les modifications de mi-parcours du plan de gestion du dindon sauvage au Québec 2016-2023 tiennent compte des réalités actuelles, telles que l'augmentation, dans certaines régions, des populations de ces espèces et des enjeux de cohabitation avec les citoyens et l'évolution des clientèles. Pour le plan de gestion du cerf de Virginie, les risques d'émergence de maladies, notamment la maladie débilitante chronique (MDC), sont également considérés.

Pour ces trois espèces, les nouvelles modalités augmentent les possibilités de capture pour les chasseurs et piégeurs, notamment grâce à des modifications apportées aux saisons de chasse et à la limite de prise.

Faune aquatique : nouveau plan de gestion de l'omble de fontaine et prolongation du plan de gestion du touladi

L'omble de fontaine est le poisson le plus pêché au Québec et est l'espèce privilégiée de la relève. Le plan de gestion de l'omble de fontaine au Québec 2020-2028 propose une variété d'actions pour protéger et augmenter la productivité naturelle des populations, tout en adaptant l'exploitation à l'état des stocks. En effet, plus de 50 % des populations sont en état de surexploitation. Le plan a donc également pour but d'améliorer la qualité de la pêche et d'assurer le maintien des retombées économiques de cette espèce emblématique de la pêche récréative au Québec. Enfin, certains changements réglementaires viennent simplifier et harmoniser la réglementation entre les zones de pêche et avec d'autres espèces de poisson, comme le touladi.

Le plan de gestion du touladi au Québec 2014-2020, dont les mesures avaient pour but d'accélérer la restauration des populations de touladi dans le centre et dans le sud de la province, en plus de protéger la qualité de pêche exceptionnelle du Nord-du-Québec, commence à porter ses fruits. Il sera donc prolongé jusqu'en 2024, avec des ajustements réglementaires mineurs.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

Source :

Catherine Ippersiel
Relationniste de presse
Ministère des Forêts, de la Faune
et des Parcs

Tél. : 418 627-8609, poste 3071

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2019/18/c1116.html

Partager