Le Québec aura une première délégation générale en sol africain

QUÉBEC, le 11 mai 2018 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a profité de sa participation au Forum économique du Sénégal au Canada pour signer l'entente permettant l'établissement d'une délégation générale du Québec à Dakar, rehaussant ainsi le niveau de la représentation établie en 2016. Il s'agira de la première délégation générale du Québec en sol africain, soit le plus important niveau de représentation du Québec à l'étranger.

La ministre était en présence de la ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l'État de la République du Sénégal, Khoudia Mbaye, de même que de l'ambassadeur du Sénégal au Canada, Son Excellence Viviane Laure Elisabeth Bampassy. Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur procédera à son tour à la signature de l'entente dans les prochains jours à Dakar.

Le Sénégal dispose d'infrastructures en transport et télécommunications parmi les meilleures d'Afrique de l'Ouest, et plusieurs banques, organisations internationales et instances francophones y sont présentes. Cela en fait un choix stratégique naturel pour y établir une délégation générale et mettre de l'avant l'expertise des entreprises et institutions québécoises, laquelle est très recherchée en Afrique.

La représentation du Québec a obtenu une importante reconnaissance officielle de la part des autorités sénégalaises et jouit de nombreux avantages et privilèges qui lui permettent de mener à bien sa mission dans les meilleures conditions.

Citation :

« La représentation du Québec en sol sénégalais assure une présence permanente auprès du Sénégal et œuvre à l'approfondissement de nos relations politiques, économiques et institutionnelles à long terme dans une optique multisectorielle avec ce pays et plusieurs autres de la sous-région. Avec ce rehaussement, nous doublons nos effectifs sur le terrain à Dakar. Grâce à ses moyens et à son statut renforcés, notre représentation pourra approfondir davantage nos liens tant en matière d'économie, d'éducation, de culture que de coopération. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • En 2017 les exportations du Québec vers le Sénégal se chiffraient à 31,8 M$, une hausse marquée par rapport à l'année 2013, alors qu'elles étaient de 4,6 M$.
  • Le Sénégal est le 4e client du Québec en Afrique subsaharienne et le 2e en Afrique de l'Ouest.
  • Le Sénégal présente une économie vigoureuse qui a connu une croissance de 6,8% en 2017.
  • Le développement rapide de plusieurs économies en Afrique retient l'attention. La croissance démographique y est forte et d'ici une trentaine d'années, 85 % des francophones dans le monde seront africains.
  • Ce rehaussement a permis de doubler les effectifs de la représentation de 4 à 8 personnes.
  • Depuis 2016, un appel à projets Québec-Sénégal annuel a été mis sur pied afin de renforcer les relations entre organisations et institutions de la société civile des deux États.
    • 4 axes de coopération sont retenus, soit la participation économique et sociale des femmes et des jeunes, l'agroalimentaire, l'énergie et la culture;
    • Depuis 2016, ce sont près de 100k$ qui ont été accordés à 16 projets.
  • Les investissements du Québec dans son réseau en Afrique: 1,2 M$ (7 %)
    • 2017-2018 : 550 k$
    • 2018-2019 : 610 k$

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 29 représentations dans 16 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/MRIQuebec

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2018/11/c6092.html

Share