Fonds d'appui au rayonnement des régions - 200 000 $ pour évaluer un nouveau fertilisant en sylviculture et en agriculture nordique

SAGUENAY, QC, le 11 juin 2019 /CNW Telbec/ - La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, annonce qu'une somme de plus de 200 000 $ est consentie à la Chaire en éco-conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pour la réalisation d'une étude visant à mesurer les effets d'un nouveau fertilisant. Celui-ci sera conçu à partir de matières valorisables des alumineries et de l'industrie des pâtes et papiers.

Le soutien financier, accordé dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), servira à évaluer à moyen terme les résultats de ce fertilisant sur les rendements de la production sylvicole et de la culture des bleuets sauvages. En plus de diminuer les émissions de gaz à effet de serre associés à l'enrichissement du sol, ce projet novateur pourrait permettre une percée dans la valorisation des sous-produits de ces deux industries.

Cette initiative est rendue possible grâce au partenariat de l'UQAC, de Rio Tinto, de Produits forestiers Résolu, de Gazon Savard inc. et de la Corporation d'Aménagement Forêt Normandin. La bleuetière de recherche et d'enseignement de l'UQAC, située à Normandin, sera utilisée pour cette étude.

Citations :

« Je suis heureuse de constater que l'écologie industrielle est au centre de cette initiative. Les matières valorisables d'une activité deviennent la matière première d'une autre industrie et ainsi, la ressource est optimisée dans son entièreté. En diminuant les effets négatifs sur l'environnement, cette solution profitera à toute la collectivité. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

« Comme président du comité régional de sélection des projets du FARR, je me réjouis de l'aide financière annoncée aujourd'hui. La réalisation de cette étude aura des retombées positives pour la valorisation des matières résiduelles. C'est une initiative qui répond directement aux priorités de notre région en matière d'agriculture et d'agroalimentaire, de forêt et d'aluminium. »

Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay et président du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions

« Ce projet témoigne de l'engagement de l'UQAC pour le développement de l'écologie industrielle dans notre région. Nous sommes fiers de cette symbiose entre les partenaires clés et notre équipe de recherche multidisciplinaire, qui travaille de concert avec des chercheurs des ministères fédéral et provincial. Ce projet structurant d'économie circulaire est porteur de solutions pour la gestion des matières résiduelles fertilisantes en région. Il devrait aussi aider les industries des pâtes et papiers, de l'aluminium, de la production sylvicole et du bleuet. »

Nicole Bouchard, rectrice de l'Université du Québec à Chicoutimi

Faits saillants :

  • Le FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de donner l'occasion aux élus municipaux et régionaux d'élaborer et de soutenir des initiatives structurantes qui contribueront à maximiser le développement des communautés. L'objectif est d'appuyer la stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires.
  • Depuis le début du FARR, une aide financière totalisant plus de 7,5 M$ a déjà été annoncée pour la réalisation de 24 projets au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Liens connexes :

Fonds d'appui au rayonnement des régions : www.mamh.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr

Pour en savoir plus sur les activités du MAMH, suivez-nous sur les médias sociaux :

facebook.com/AffairesMunicipalesHabitation

twitter.com/MAMhQC/

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2019/11/c8180.html

Share