Fonds d'appui au rayonnement des régions - Plus de 13,5 M$ sur 5 ans pour soutenir le développement de l'Abitibi-Témiscamingue

ROUYN-NORANDA, QC, le 10 août 2017  /CNW Telbec/ - Grâce au nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), une somme de 30 millions de dollars sera disponible cette année pour soutenir des projets régionaux. Cette enveloppe sera progressivement bonifiée pour atteindre 100 millions de dollars annuellement à partir de 2021-2022. Au total, ce sont 310 millions de dollars sur cinq ans qui seront investis dans le développement régional par le biais du FARR dont 13 609 012 $ pour l'Abitibi-Témiscamingue.

Aujourd'hui, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette, a annoncé que la région de l'Abitibi-Témiscamingue bénéficiera d'une somme de 1 317 001 $ pour l'année financière 2017-2018. Cette somme sera progressivement bonifiée pour atteindre 4 390 004 $ en 2021-2022.

Le FARR favorisera la mobilisation et la concertation régionales en vue d'appuyer la réalisation de projets ayant des retombées à l'échelle de toute une région ou du moins dans plus d'une municipalité régionale de comté (MRC). Choisis et priorisés en région, ces projets sauront répondre aux particularités régionales et contribuer à l'occupation et à la vitalité des territoires.

Citations :

« Grâce au FARR, le gouvernement investira dans des projets mobilisateurs qui auront été sélectionnés sur le terrain par les élus locaux. Désormais, grâce à la nouvelle stratégie OVT, les priorités régionales viendront directement alimenter les orientations des ministères et des organismes gouvernementaux pour assurer la vitalité des territoires du Québec. Cette approche innovante s'inscrit dans notre démarche de la plus grande décentralisation des pouvoirs vers les municipalités de l'histoire du Québec. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Cette nouvelle approche inédite va nous permettre de mobiliser nos forces et nos ressources dans le but de mieux cibler les enjeux qui nous sont propres et d'investir dans des projets porteurs pour toute la région. L'énergie mobilisatrice que va dégager le FARR va nous propulser vers l'avant. Avec le FARR, nous pourrons concrétiser un grand nombre de projets qui répondent aux préoccupations des citoyens. »

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, ministre responsable de la région du Nord-du-Québec et député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue

« Le Fonds d'appui au rayonnement des régions va permettre aux élus de l'Abitibi-Témiscamingue de mettre en place des projets stimulants qui auront des retombées positives pour l'ensemble des municipalités de la région. Le FARR est un outil mobilisateur conçu pour favoriser le rayonnement et le développement régional. »

Guy Bourgeois, député d'Abitibi-Est, adjoint parlementaire du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord

Faits saillants :

  • Le FARR s'inscrit dans la foulée du projet de loi no 122, Loi visant principalement
    à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité
    et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs
    , déposé le 6 décembre 2016 et adopté le 15 juin 2017.
  • Le FARR vise toutes les régions du Québec, à l'exception des régions de la Capitale-Nationale et de Montréal pour lesquelles d'autres fonds sont prévus.
    Il sera administré par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation
    du territoire (MAMOT).
  • Dans chacune des régions administratives, les MRC et le ministre responsable de la région, avec le soutien de la conférence administrative régionale, ont été appelés à convenir d'une démarche de réflexion et de concertation.
  • Les projets seront choisis et priorisés par un comité régional de sélection en fonction de critères tels que la cohérence avec les priorités régionales et l'importance des retombées prévues dans l'ensemble de la région.

Liens connexes :

Fonds d'appui au rayonnement des régions : http://www.mamot.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/

Pour en savoir plus sur les activités du MAMOT, suivez-nous sur les médias sociaux :

https://www.facebook.com/AffairesMunicipalesOccupationTerritoire/

https://twitter.com/MAMOTQC

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2017/10/c2246.html

Partager