Lancement d'une réflexion sur la conception des programmes d'aide financière en infrastructures municipales

QUÉBEC, le 12 juin 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre Martin Coiteux a confié au député de Beauce-Sud, Paul Busque, le mandat de réfléchir aux meilleurs moyens de moduler les programmes d'aide financière en infrastructure du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) pour qu'ils s'adaptent aux besoins des municipalités. 

Plus précisément, monsieur Busque aura la responsabilité de procéder à un examen des programmes d'aide financière, notamment à la lumière des enjeux suivants :

  • Simplification dans l'offre des programmes relevant du Québec;
  • Souplesse accrue, notamment dans le cadre du prochain programme de la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec;
  • Priorités d'investissement;
  • Modulation de l'aide allouée aux municipalités ayant une capacité financière limitée;
  • Partage d'infrastructures et mise en commun de services entre les municipalités;
  • Futurs investissements fédéraux.

Citations

« La modernisation de nos relations avec les municipalités doit aussi se refléter dans nos programmes d'infrastructure. Au fil des années, les besoins en matière d'infrastructures publiques ont évolué et les réalités ont changé. Il est donc nécessaire d'adapter nos programmes pour que ceux-ci correspondent aux besoins des municipalités d'aujourd'hui. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Les infrastructures municipales sont au cœur du développement économique et social de nos régions. Au cours de mon mandat, je consulterai les partenaires afin d'en arriver avec eux à proposer des recommandations visant à améliorer la pertinence et l'efficacité des programmes d'aide financière en infrastructure. »

Paul Busque, député de Beauce-Sud

Fait saillant

  • Le Plan québécois des infrastructures 2017-2027 prévoit que les programmes du MAMOT permettront de réaliser des investissements totaux en infrastructure de 15 milliards de dollars, et ce, grâce à une aide financière gouvernementale de 7 milliards de dollars.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2017/12/c5111.html

Partager